Avertir le modérateur

mardi, 21 avril 2009

Débat autour des super toscans

ornellaia label.jpgLe magazine anglais The World of Fine Wine a relancé le débat sur les Super-Toscans. Je n'ai pas lu l'article, il faut s'abonner et c'est assez onéreux, et l'article n'est pas en ligne. En revanche, Eric Asimov en a parlé dans son blog, et en a résumé la teneur.

Bon, pour une initiation aux super toscans, commencez donc par là.

Voilà ? Bon, si vous avez bien tout compris, les super toscans, c'est une "appellation" visant à se libérer des normes de production des appellations de la Toscane afin de produire des vins dont la qualité pourrait s'approcher des plus grands vins, disons, français, par exemple.

L'idée qui court donc dans notre débat, c'est que les super-toscans, avec toutes les exceptions et précautions qui s'imposent naturellement, serait désormais un repaire à vins construits sans relation forte avec leur terroir, mais plutôt adapté au goût moderne qui prévalait encore il y a quelques année : du bois, de la confiture, pour faire très court. Allez donc lire la note d'Asimov, c'est intéressant...

 

mardi, 06 novembre 2007

Poliziano

J'ai par ailleurs visité l'Azienda Agricola Poliziano. Là, on rentre dans une maison qui a pignon sur rue, ou plutôt cyprès sur allée... Située à proximité du village réputé et non moins beau de Montepulciano, le plus haut village fortifié de Toscane.

medium_FH000013.JPG

On se trouve ici en présence d'une maison qui se trouve plutôt à la pointe de la modernité pour la confection du vin, tout en conservant un accueil très "vieille Europe". Il s'agit d'impressionner et de donner une image de "noblesse moderne".

Dégustations :

Rosso di Montepulciano 2005 :

medium_rosso_intermedia.jpgUne DOC de la province de Sienne, et évidemment, plus particulièrement, de Montepulciano. C'est un vin destiné à être bu jeune, fruité, avec un peu de corps malgré tout, mais sans excès. En principe, on utilise les mêmes raisins que pour le Vino Nobile di Montepulciano, (en fait, on garde les meilleurs pour le Vino Nobile et les autres pour le Rosso). Chez Poliziano, on a dédié certaines parcelles, considérées comme étant les plus adaptées à ce vin, pour le Rosso. On obtient un vin sans surprise, mais sans mauvaise surprise. Il exprime des notes en premier lieu de framboises, prunes, géranium, puis de myrtilles, cerises, cyclamen. L'attaque est nettement tanique, mais sans agressivité, tout en restant frais, et bien équilibré. Le final est persistant sur la framboise et la cerise.

Le 2006 a eu 15/20 au guide des vins de L'espresso. 

 

 

Vino Nobile di Montepulciano 2004 :

 medium_nobile_intermedia.jpg

Le Vino Nobile (Vin Noble) est l'un des plus vieux vins d'Italie. On en retrouve la trace dans des documents de 789. Il s'agit d'une DOCG, le plus haut grade des appellations italiennes, et le Vino Nobile est l'un des plus célèbres vins italiens. Fait en forte majorité de San Giovese (espèce prugnolo gentile).

On parle d'un vin issu de vignes cultivées sur terres argileuses, et très bien exposées. De couleur rouge grenat, avec des nuances oranges. Un parfum de rose, de fruits rouges, un excellent équilibre sur un corps robuste et tanique. Un peu jeune malgré tout, a besoin de vieillir encore un peu (peut aller jusqu'à 10-12 ans).

16/20 au guide de l'Espresso.

 

 

Vino Nobile di Montepulciano Asinone 2004 :

medium_asinone_intermedia.2.jpg C'est sans doute ce qui se fait de mieux dans cette appellation. Asinone est en fait un petit vignoble de 14 ha, situé à quelques 350 m d'altitudes. C'est sur ce terrain que Poliziano dispense les plus grands soins. Ce vin présente une grande densité. Un parfum de fruit bien mûr et des arômes de terre. Beaucoup de réponse en bouche, avec des parfums de chocolat et de noisette. Une belle minéralité. Un style reconnaissable par son cépage San Giovese Prunolo Gentile et en même temps un potentiel international indéniable.

18/20 au guide de l'Espresso

 

 

 

 Le Stanze 2004 :

medium_lestanze_intermedia.jpg Alors, voilà la bouteille de cépages internationaux que chaque vignoble italien s'applique à proposer. Leur Super-toscan, quoi... Où encore, le type bordelais à la Toscane. Là, c'est 65% cabernet-sauvignont, 30% Merlot, 5% San Giovese.

N'en doutons pas, il est excellent, mais quand on cherche du typique, ce n'est peut-être pas vers ceci qu'il faille s'orienter. On a dans le bouquet des myrtilles, du chêne (trop ?), de la violette, des notes balsamiques. Une très bonne structure, des tanins tout doux. On retrouve des fruits rouge en note finale.

 

16/20 au guide de l'Espresso

 

 

Bon, on a affaire ici au dessus du panier, cela va sans dire. Et un dessus du panier qui n'usurpe pas sa réputation. Cela étant dit, à titre professionnel, je ne suis pas sûr de devoir faire de ce fournisseur une priorité. En effet, on se situe là dans une gamme de prix relativement élevée. De là à s'en passer complètement, voilà un pas que je ne franchirai peut-être pas. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu