Avertir le modérateur

mardi, 01 avril 2008

La place du vin italien en France

eabcca7dea634563d0da714913958a77.jpgViniflhor, l'office national interprofessionnel des fruits, des légumes, des vins et de l'horticulture est une vraie mine d'or si l'on cherche des statistiques sur le vin en France. Alors, évidemment, il y est principalement question de vin français, mais pas seulement. Puisqu'on y parle commerce, consommation, exportation, etc, on parle aussi de vins étrangers. Par exemple, courant mars, l'organisme a sorti un rapport intéressant sur le commerce extérieur des vins en 2007.
Bien sûr, on parle plus d'exportation que d'importation, mais l'import y est malgré tout évoqué. 
 
Concernant les importations, donc, de façon générale, le volume importé est en très légère augmentation en 2007 par rapport à 2006 (+0,5%), avec 5,4 millions d'hl. Même si l'augmentation est faible, c'est la première année depuis 2004 que l'on constate cette hausse. En valeur, on observe une croissance nettement plus élevée, traduisant une augmentation du prix à la bouteille : 544 millions € (+9,9%).
071ace2e604f38d3a4d524c1edbcf6be.jpg
 
En gros, bon an mal an, le niveau en volume est celui constaté depuis 1996 si l'on fait exception des 3 années du début du siècle, qui ont connu un trou sous les 5 millions d'hl, tandis qu'en valeur, on atteint un niveau record, le précédent record datant de 2000 (qui avait d'ailleurs précédé le début de la chute de 3 ans).
 
On en arrive à ce qui intéresse directement ce blog, de par son thème (et non "de part", comme on le voit souvent écrit...) : le poids des vins italiens dans tout cela. 
 
e3e6310638b12dfe1276d4fd0a41d23c.jpg
Force est de constater que l'année 2007 n'a pas été l'année du vin italien en France. Certes, ce pays continue d'occuper la deuxième place, mais les forteresses que sont l'Espagne et l'Italie sont tellement inattaquables à court terme par des pays tiers que ce simple maintien dans le classement n'est guère révélateur.
Donc, l'Italie a vu sa part de marché en volume baisser dans les importations françaises, passant de 28% à 24%, alors, que globalement, les importations en France ont augmenté : l'Italie n'a pas su profiter de ce léger regain. La régression du vin italien est de 13% / 2006, ce qui n'est pas négligeable. Si on parlait d'une entreprise, le directeur commercial France aurait déjà sauté...
 
Ce qui est par ailleurs intéressant dans le graphique de l'Italie, c'est cette chute très significative constatée depuis 2000, où les vins italiens pesaient pour 66% des ventes de vin étranger en France pour tomber progressivement à 20% en 2003. Depuis cette année 2003, le vin italien tourne autour des 20% avec toutefois une pointe en 2006 à 28%.
Je n'ai pas réussi à m'expliquer les raisons de cette dégradation sur 4 ans, mais je vais chercher, et je vous tiendrai au courant.
 
En tout cas, d'un point de vue français, félicitons-nous, la balance commerciale du vin est largement excédentaire, puisque quand on importe 544 millions €, on en exporte 6.748 millions, soit un solde positif de 6.204 millions, en progression de 10% / 2006. Le vin français est peut-être en crise, mais tous les chiffres ne le démontrent pas...
 
 
 
 
 
 

vendredi, 07 mars 2008

Résultats du sondage : de quelle région italienne connaissez-vous le mieux les vins ?

Voici les résultats de mon second sondage : de quelle région italienne connaissez-vous le mieux les vins ? Pour le premier, reportez-vous à ce lien. Il y avait une certaine logique pour ce second sondage par rapport au premier : l'utilisation de la loupe grossissante. On s'intéressait donc aux régions italiennes dont les lecteurs de ce blog estiment se connaître le mieux.
Sur les 531 visiteurs uniques absolus définis par Google Stats sur la période du sondage, j'ai obtenu 21 votes, soit un taux de transformation de 4%. Je n'ai aucune idée de la valeur de cette donnée, mais désormais, je la comparerai aux sondages suivants.
 
Voici donc les résultats tant attendus, l'aboutissement d'un suspens insoutenable :
01282184f039319d2c6b17f72e2bf253.jpg
 
Alors, je ne vous cache pas ma surprise, hein ! J'attendais la Toscane en tête et de loin... La Toscane est sur le podium, mais seulement en seconde position avec 4 votes, soit 19% des votants. Et même en admettant que la Toscane puisse perdre, je n'aurais pas mis non plus le Val d'Aoste en premier avec 6 votes, soit 29% des bulletins mis dans l'urne.
Ensuite nous avons sur le podium en troisième place, 3 régions ex aequo, moins suprenantes que sont le Frioul, le Piémont et les Pouilles, et enfin 5 régions en 6ème place : Basilicate, Emilie-Romagne, Ligurie, Sicile et Trentin Haut Adige. Quelques régions que je m'attendais à se voir attribuer ne serait-ce qu'un vote sont également absentes : la Vénétie, la Campanie, la Lombardie, l'Ombrie, la Sardaigne ne sont pas là. Mais bon, avec un total de 21 votes, c'est vrai qu'on ne pouvait avoir tout le monde. En même temps, je ne m'attendais pas à avoir la Basilicate avec 1 point, par exemple.
 
Bref, des résultats un peu surprenant, mais en même temps, il n'est pas représentatif de grand chose, compte tenu de l'échantillon considéré (21 votes, je le rappelle).
 
Alors, cherchons de comprendre la place du Val d'Aoste. Quelles sont les hypothèses :
 
 
431f56177219955a1902453d23511380.jpg
 
  • Afflux massif d'habitants du Val d'Aoste : peut-être, mais mes stats m'indiquent que, si 18 italiens sont passés par là, aucun ne vient de cette région.
  • Importance de français frontaliers du Val d'Aoste : voilà déjà quelque chose de plus plausible : en visant large, on peut considérer qu'une vingtaine d'internautes plus ou moins frontaliers (des savoyards, donc) de cette région italienne sont passés par là. Cela étant, cela sous-entendrait une forte mobilisation des votes dans ce coin, puisque cela impliquerait un taux de participation avoisinant les 30%. C'est un peu beaucoup. Et puis, pourquoi pas le Piémont ? Pourquoi pas la Ligurie ? Bon, en même temps, peu de frontaliers de ces 2 régions sont passés sur mon blog.
  • Une personne a voté plusieurs fois : en principe, cette option n'était pas possible d'un même ordinateur, mais de plusieurs, si. Or, le 5 mars au matin, j'en étais à 0 vote pour cette région, et ce matin, j'étais arrivé à 6. Donc, comme en Russie récemment, il y aurait eu bourrage des urnes. Ce ne serait pas très beau, compte tenu de l'importance de ce scrutin.
  • Un bug sur 123votez.com : ah ah !!!! Voici la dernière hypothèse. Qu'est-ce qui me permettrait d'envisager cette théorie ? Quelque chose bizarre dans le graphique ci-dessous :
 
 
a3d24d5e6dfdbb2c1affad71e5cb4b44.jpg
Vous ne voyez pas ? C'est possible. Vous avez une courbe rouge qui monte à 6 votes à partir du 27 février et qui ne bouge plus ensuite, sauf le 6 mars, ou elle retombe à 4. C'est la courbe de la Toscane. Et ce n'est pas la seule courbe à descendre le dernier jour. Mais c'est la plus visible. Et en revanche, donc, le Val d'Aoste qui grimpe le dernier jour.
 
En fait, je ne peux en arriver qu'à une seule conclusion : un acte de terrorisme de la part des indépendantistes du Val d'Aoste, très virulents ces derniers temps. Et cela m'accable.
 
Et n'oubliez pas de voter pour le 3ème sondage !!! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mercredi, 27 février 2008

Les millésimes réputés du vin italien - Chianti

En novembre, j'avais fait une petite note sur les meilleurs millésimes du Barolo et du Barbaresco. Cette note ne peut pas rester sans suite, j'ai donc décidé de faire le même point concernant les meilleurs millésimes du Chianti.

Les tout meilleurs millésimes, unanimement reconnus comme tel pour le Chianti Classico sont : 2004, 1999, 1997, 1995, 1990, 1988, 1985, 1978, 1970, 1971.

Inversement, les années à éviter sont 1992, 1989, 1984

Et, comme dans le Piémont, 2007 s'annonce une très bonne année 

Et n'oubliez pas la règle d'or pour acheter malin :
  • dans les grandes années, acheter les petits producteurs
  • dans les petites années, acheter les grands producteurs

 

lundi, 18 février 2008

Etrange mot-clef

Quand je regarde mes statistiques chez Google Analytics, me revient tout le temps un ensemble de mots-clés bizarre. Je suppose que quelqu'un utilise ces mots-clés sur un moteur de recherche pour revenir chez moi. Ainsi, par exemple, je trouve cette semaine : vin or vins -pot-de-vin -pots -diesel -vin-honneur et vin or vins -pot-de-vin -pots -diesel -cuisine -honneur.

Et ces deux groupes de mots-clés me reviennent chaque semaine. Juste par curiosité, j'aurais aimé savoir qui vient toujours avec ces mots clé. Voilà, si la personne qui vient par ce biais veut bien se découvrir, cela satisferait grandement ma curiosité pas malsaine.

mercredi, 06 février 2008

Le trafic de janvier

Comme beaucoup de blogs qui se respectent, je vais faire le point sur mon trafic de janvier :

  • 2.675 visites (+199%)
  • 3.118 pages visitées (+160%)
  • 1,17 pages par visite (-13%)
  • 22 secondes par visite (-50%)
On constate donc une nette augmentation du trafic sur le mois de janvier, ce qui est plutôt une bonne nouvelle, en revanche, les gens qui sont passés voir mon site sont restés beaucoup moins longtemps que d'habitude. Est-ce à dire que les gens seraient arrivés sur mon site espérant y trouver autre chose que ce qu'ils y ont trouvé ?
 
Il semble qu'un petit clan de fidèle commence à se constituer, puisque de 59 visiteurs déjà passés sur mon blog, je suis passé à 149, soit une augmentation de 152%. Je trouve que la fidélisation des lecteurs est ce qu'il y a de plus gratifiant, puisque ce sont des gens qui, déjà venus une fois, ont jugé utile de repasser, voire d'inscrire ce blog dans leurs fils RSS.
 
Autre stat intéressante :
  • accès direct : 282 (+370%)
  • sites référents : 1.058 (+41%)
  • moteur de recherche : 1.335 (+1.400%)
On voit que même si toutes les sources de trafic sont en progression, ce sont d'abord les moteurs de recherche qui ont généré l'essentiel de la progression, au point de passer de vecteur mineur à vecteur majeur d'un mois à l'autre. Et c'est là qu'on arrive à la partie qui explique vraiment l'augmentation de mon trafic en même temps que la baisse de la durée de visite et des pages visitées.
 
Les mots clés les plus utilisés :
  1. carla bruni
  2. paris hilton
  3. sarkozy
  4. bruni
  5. sarkozy bruni
  6. air france
  7. kate moss
  8. nicolas sarkozy et carla bruni
  9. nicolas sarkozy
  10. sarkozy et carla bruni
En décembre, le numéro 1 était : "italie"... 
 
Voilà. Eloquent, n'est-il pas ? Il est vrai que j'ai fait une note sur Sarkozy et son rapport à l'alcool à l'occasion de sa visite en Italie (je n'y évoquais pas Carla Bruni, seulement pour dire qu'elle était absente et, anecdotiquement, Air France...). Il est vrai également que j'ai fait une note sur Paris Hilton et sa pub pour le Prosecco. Mais je pense que les gens ne cherchaient pas exactement ce genre d'information.
 
Mais bon, ils sont venus, et si j'ai su en retenir ne serait-ce qu'un ou deux, j'en suis ravi. Tout cela se confirme avec les notes les plus lues sur le mois de janvier : 
 
La première note fait 1.392 visites (soit 45% du total...), la seconde en fait 692 (soit 22%) et la troisième en fait 269 (soit 9%). et ensuite, on tombe à 61 pour la quatrème, soit moins de 2% du total. Donc, 3 notes ont généré les 3/4 des visites !!!
Concernant, les n°2 et 5, leur bonne position tient notamment au fait qu'elles ont toutes deux à un moment été mises à la une des lecteurs de 20 minutes. D'ailleurs, cherchez bien, j'y suis encore présent... Et ça aussi, ça draîne du trafic dans de fortes proportions. La preuve. Mais ça, en plus, c'est plus valorisant que le racolage Hilton / Sarkozy.
 
D'ailleurs, je me dis qu'à moins de faire une nouvelle note suce-trafic, je ne battrais pas mon score de février, d'autant que je suis vraiment plus calme, en ce moment, la partie financière de mon activité étant moins intéressante à raconter... Mais ce n'est pas fini,ça va reprendre
 
 
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu