Avertir le modérateur

dimanche, 10 février 2008

2 vins en dégustation : spumante et chianti

Bon, je reprends un peu mes chroniques de dégustation. C'est quand même un élément important, non ? Oui, ça vous classe un blog, catégorie connaisseurs...

 

Ellera 2000 Chianti Colli Senesi - Castel di Pugna

1f7995f5defc0bb7f327a9ba59d7098e.jpgPour accompagner une côte à l'os grillée à la cheminée adossée à des pommes de terre soumises à la même cuisson, j'avais choisi une bouteille de Chianti. Là, Chianti, vous connaissez, c'est sans doute l'appellation italienne la plus connue en France et dans le monde. D'ailleurs, pour la prononciation, et afin d'éviter le ridicule, sachez que cela se prononce Kianti, voire Kianeti, et non pas Chianti. comme on prononcerait "chiant", par exemple. Bon, concernant le Chianti, sachez que si vous connaissez mon blog, vous n'avez aucune excuse pour ne pas le connaître, puisque j'ai fait une note spéciale sur ce sujet.

L'appellation Chianti Colli Senesi, est par rapport aux autres appellations Chianti, un breuvage sans doute plus facile à appréhender : les parfums sont plus équilibrés et plus marqués, il se boit jeune et frais et s'adapte facilement à beaucoup de plats toscans, notamment, autour des funghi porcini (cèpes).

En l'occurrence, le 2000, de l'Azienda Agricola Castel di Pugna est prêt à boire, et il n'est pas dit qu'on ait grand chose à y gagner à attendre encore. En effet, les tannins sont tous fondus, et les parfums sont tous présents. On a à la fois un vin relativement léger - relativement, c'est important - et assez puissant. Il ne prend pas le dessus sur la côte à l'os, et l'accompagne élégamment, mais pas discrètement non plus : il a son petit caractère bien trempé et tient à le faire savoir. Pas un grand vin, mais un vin très sympa et d'un bon rapport qualité prix.

 

Bera Brut spumante - Bera Fratelli5e071d28adbeccae64105c1f5cd6bf0b.gif

Pour accompagner, j'ai donc sorti une petite bouteille de mousseux piémontais, de chez les frères Bera. Sur cette entreprise, j'ai déjà rédigé une note à leur sujet, suite à ma visite en novembre. J'avais déjà fait la dégustation en direct chez ce producteur, et en avais retenu de bonnes sensations. Je les confirme, mais soyons clairs. On est loin d'un bon champagne : le produit est un peu brut, il manque de finesse, et la seule observation des bulles suffit à le démontrer.

jeudi, 17 janvier 2008

La fête du Barolo

7c6f3a68f0c7d220d96b6a753a95934c.jpgVous aimez le bon vin ? Oui, si vous êtes là, il y a au moins une petite probabilité. Vous avez de l'argent ? Vous seul pouvez répondre à cette question. En tout cas, si, à ces deux questions, vous répondez par l'affirmative, alors vous serez doublement intéressés par cette note d'Eric Asimov, auteur du blog The Pour, a eu l'occasion de déguster les plus grands Barolo qui soient et de plusieurs millésimes, puisqu'il remonte jusqu'à 1945.
Mais bon, même si vous êtes simple amateur sans le sou, cela reste instructutif... 
 
Je vous invite à lire sa note sur cette dégustation.

jeudi, 10 janvier 2008

Le Chianti, c'est quoi ?

Dès que je vois un mot-clé qui a attiré un internaute chez moi qui correspond au thème de mon blog (c'est-à-dire, par exemple, pas la conférence de presse de Nicolas Sarkozy), et que je peux répondre à la question que je subodore avoir été posée, je tente d'y répondre.
 
En l'occurrence, j'ai eu l'expression suivante : "décrire vin Chianti". J'ai régulièrement parlé du Chianti, mais je n'ai pas fait de notes à ce sujet. Donc, je vais faire un exposé que je souhaite clair et succinct sur ce sujet.
 
Le Chianti, c'est avant tout une zone viticoleà peu près délimitée située en Toscane, à cheval sur plusieurs provinces toscanes (la province en Italie pouvant être grosso modo assimilée au département en France). Ces provinces sont avant tout celles de Firenze (Florence), Siena (Sienne) et Arezzo, mais sont aussi concernées Pistoia, Pisa (Pise) et Grossetto. Oui, par ailleurs, les provinces prennent le nom de la ville principale de la zone.
1e9f1560b6fc42365a440b7d7ba1e666.jpg
Mais comme vous pouvez le voir sur la carte, le Chianti, c'est historiquement seulement la zone bleue, et ce jusqu'en 1932. En fait, il s'agissait au départ des zones délimitées par les communes, de Castellina in Chianti, Gaiole in Chianti, Radda in Chianti. L'extension de la zone a, si j'ai bien tout retenu, été mise en oeuvre en 1932 surtout pour des raisons commerciales. A l'époque déjà, le Chianti était le vin italien le plus connu en Italie et à l'étranger.
 
Cette petite zone bleue de 3 communes a donné l'appellation Chianti Classico, pour bien donner un caractère historique à cette zone.
6c750aa2a70eb2a2e3e6ee8e63165e0e.jpg
Avant d'aller plus loin sur la description du vin du Chianti, il est quand même important de noter que la région du Chianti est une région magnifique, parmi ce qui fait de plus représentatif de ce que peut être la beauté des collines toscanes.
155a1adcbb9ee837624002aa4ad8f688.jpg
 
de14c45a6fc47671d366abe4f831138c.jpg
71c68d1d4d14822e3099a448f77334a6.jpg
e4d958d5c996ee70246126310a4fb00d.jpeg
 
Donc, les appellations du Chianti sont les suivantes :
  • Chianti Classico : le Chianti historique de par la zone de production
  • Chianti Colli Aretini (province d'Arezzo)
  • Chianti Colli Fiorentini (province de Florence)
  • Chianti Colli Senesi (province de Sienne)
  • Chianti Colline Pisane (province de Pise)
  • Chianti Montalbano (provinces de Florence et de Pistoia)
  • Chianti Montespertoli (province de Florence)
  • Chianti Rufinà (province de Florence)
Je ne vais pas m'arrêter sur les mérites de chacune de ces appellations, vous allez décrocher avant d'être arrivés au bout...
Quelques points génériques à savoir :
  • Les cépages :
La base du Chianti, c'est le San Giovese, puisqu'il doit constituer au moins 75% de l'assemblage pour que l'on appelle le vin Chianti. Les cépages de complément sont le Canaiolo (max 10%) et le Trebbiano et la Malvasia (max 10% à eux deux).
Pour parler du san giovese : en général, des parfums de cerise, d'épices et une certaine minéralité persistente.
  • Le classement : 
Le Chianti de base est souvent classé en DOC (Denominazione di Origine Controllata), mais, sous certaines conditions, peut passer en catégorie supérieure (DOCG, G pour Garantita).
  •  La Réserve (Riserva) :
Le Chianti, quand il est affiné pendant deux ans, dont trois mois en bouteille, peux être appelé Riserva, à la condition qu'il ait un degré d'alcool d'au moins 12% au moment de la commercialisation.

Les Chianti produits dans les zones Colli Aretini, Colli Senesi', Colline Pisane, Montalbano, Montespertoli pour avoir droit à la qualification Riserva, devront être soumis à un vieillissement d'au moins 2 ans, dont 3 mois en bouteille, et un degré d'alcool d'au moins 12,5%

Les Chianti produits dans les zones Colli Fiorentini e Rufina doivent être vieillis au moins 6 mois en cuve et 3 mois en bouteille.

Allez, hop, c'est l'heure de la dégustation. Mais attention : selon moi, le Chianti prend toute sa puissance dégusté avec des produits du cru, comme des pâtes au cèpes ou un ragoût de sanglier. Vraiment, là, ça devient fabuleux. Le bonheur est à portée de bouche.

83386e9ea285f9c6119a4b7dc5acd578.jpg
2a0ea57ded7a9b73b4cd30b55db6ae22.jpg
e966ef7f3d2ad2a92402dc0c084ba29c.jpg

 

 

mardi, 01 janvier 2008

Quelques dégustations de ces fêtes

Bien évidemment, cette période est propice aux nombreuses dégustations. Je fais un tour d'horizon des dernières bouteilles italiennes qui sont passées par mes papilles ces derniers jours.

Et je commence par le meilleur, qui a également été le premier :

75a3a688502c2492f9788c441c501c62.jpgSchioppetino 2004 - Petrussa

Bon, sur la photo, c'est pas un 2004, mais c'est pour vous montrer l'étiquette, qui, je trouve, pour ma part, est déjà très qualitative. Une belle sobriété, une belle élégance, un graphisme épuré qui donne envie de déposer cette bouteille sur une table. Encore faut-il que cette présentation tienne ses promesses. Ne négligeons pas le packaging, c'est déterminant auprès de la plupart d'entre nous...

Après nous être attendris sur le contenant, passons donc au contenu. C'est donc Petrussa, un producteur du Frioul que je suis passé visiter courant décembre, visite sur laquelle je ferai un compte-rendu pas plus tard que dans pas longtemps, qui m'a offert ce vin parmi d'autres.

Le schioppettino est un cépage noir typique du Frioul classé DOC, en Colli Orientali del Friuli. Le vin que j'ai goûté et fait goûter propose un élégance vraiment impressionnante. Avec ce vin, on n'est pas dans le gras - le gras n'est de toute façon pas, pour ce que j'en connaisse, une particularité que l'on pourrait prêter aux vins du Frioul - , on n'est pas dans la rondeur, mais on est dans la finesse, un mélange de poivre et de fruits des bois, un corps doux et tendre, des arômes finement mélangés, une note finale non omniprésente, très subtile. Vraiment, un très bon vin, que je recommande aux très bonnes tables.

A titre d'information, ce vin a été dégusté avec une langue de boeuf et de la polenta. L'abbinamento, comme disent les italiens, n'est pas inintéressant, et plutôt intéressant, un vin plus corpulent n'étant pas adapté avec ce plat. Et même si l'on conseille parfois du blanc avec la langue de boeuf, j'ai pour ma part quelques freins à aller dans cette direction.

 

Briseo 2006 - Scala

Il s'agit d'un vin d'un producteur de Calabre (oui, le pied de la botte, tout en bas) qui m'a envoyé quelques bouteilles suite à mon annonce sur le site de l'ICE, mais je crois avoir déjà parlé de ce vin.

D'ailleurs, par rapport à ce que j'en avais dit, je tiens à faire évoluer mon point de vue. Ce vin manque un peu de caractère quand même, mais bu bien frais, il est tout-à-fait agréable. Mais effectivement, il ne faut quand même pas s'attendre à un vin bien sec.

 

Chianti Colli Senesi 2005 - Terre de' Mastri

De tous les vins dont j'ai pu vous parler jusqu'à ce jour dans ce bien modeste blog, peu de vins sont réellement faciles à trouver en France. Mais celui-ci, on le trouve chez Auchan et chez Leclerc, si je ne m'abuse, et à un prix défiant toute concurrence.

Le Chianti Colli Senesi est une des appellations DOC du Chianti (les autres sont le Classico, le Colli Aretini, le Colli Fiorentini, le Colline Pisane, le Montalbano, le Rufinà, et le Superiore). J'ai eu l'occasion de passer par d'excellents Chianti de cette appellation, et ce Terre de' Mastri n'est pas un mauvais vin, mais ce n'est pas non plus un bon vin. C'est un vin passe-partout, sans caractère propre, mais sans aucun trait qui puisse être choquant. Bref, un vin de grande surface de gros volumes, rien de plus, ni de moins.

lundi, 24 décembre 2007

Un pré-Noël mitigé (suite et fin)

Bon, je n'avais pas fini de décrire l'état de mes dégustations de ce vendredi 21 décembre, jour de pré-Noël où j'avais décidé de sortir quelques unes de mes bouteilles lors de mes pérégrinations.
 
Donc, en guise de 4ème bouteille du soir, j'ai sorti un
 
d053100d0e35e4c3425bf5bc020e778d.gifNero Mascalzone 2005 - Terre Iblee
 
Il s'agit d'un fournisseur qui m'avait contacté il y a 2 mois maintenant suite à une annonce que j'avais passé sur le site de l'ICE. Cette annonce avait pour but notamment de prendre contact avec des fournisseurs motivés dans des régions que je n'aurais pas tout de suite l'occasion de visiter.
Outre une bouteille de vin, Terre Iblee, m'a envoyé une petite bouteille de son huile d'olive ainsi qu'un sachet d'origan. Compte tenu des parfums fabuleux décelés dans l'huile d'olive et de l'origan (même si je n'en suis pas un grand connaisseur), je me faisais une joie de déboucher cette bouteille, qui plus est dans une région étant reconnue pour étant parmi celles qui montent en Italie, à savoir la Sicile (bon, ce n'est pas aussi simple, mais cela fera l'occasion d'une autre note, éventuellement).
 
Il s'agit donc d'un Nero d'Avola sicilien, le Nero d'Avola étant un cépage très répandu dans toute la Sicile. Je crois qu'on commence à en trouver en Calabre et en Pouille, mais je ne l'affirmerais pas de façon péremptoire.
 
Bon, voilà, j'ai été très très déçu. Un vin sans aucun corps, aucune structure, très acide, des tanins vraiment peu sympathiques, aucune rondeur. J'hésite vraiment à mettre ce vin dans la catégorie qui commence par un "p". Mais franchement, je n'en suis pas loin.
Bref, déçu déçu déçu. J'ai eu l'air fin, parce que j'avais hâte de le déguster et je m'attendais vraiment à un nectar. Pas forcément un grand vin, non, mais quelque chose qui aurait tout-à-fait accompagner un plateau de fromages. Mais non, rien.
 
 
 
33bf66b4786c9143a3906337736a18a8.jpgNuovo Messaggio - Bera
 
Il s'agit d'un vin Passito. Passito, késako ? Il s'agit d'un raisin vendangé à forte mâturité et qu'on laisse ensuite déshydraté sur des clayettes (passerillage, en français). Cela engendre beaucoup de perte et une très forte concentration en sucre. Ensuite, on presse le raisin et on le laisse vinifier en barriques, pour une assez longue durée en général.
Forcément, il s'agit d'un vin de dessert.
 
Bera est une petite entreprise familiale du Piémont qui est sur ma short-list, je pense.
Et le Passito, même si, de par les habitudes de consommation du vin françaises, a peu de chance de devenir un best-seller, me plaît à moi assez.
En l'occurrence, il s'agit d'un passito de moscato bianco (cépage fréquent dans le Piémont) aux couleurs ambre et or, avec des parfums complexes de zestes d'orange ou de fruits confits. Il ne faut pas en attendre nécessairement de grandes émotions, mais à l'heure du repas où on commence à être repu, il me sied beaucoup mieux qu'un moelleux, souvent servi en dessert, alors que je rechercherais quelque chose qui prend un peu moins la bouche.
 
Ici, l'on parle également du passito, et il s'agit d'un pro...
 
 
Verduzzo passito - Frioul - illégal...
 
J'ai rencontré également, au cours de mes pérégrinations, un petit producteur qui fait son petit Verduzzo passito... Je ne m'étale pas trop, mais ce tout petit producteur (qui ne vit pas de ça, ce n'est pas son métier) m'a offert un Verduzzo passito, que je viens de goûter.  Intéressant par le mélange de verdeur typique du Verduzzo, surtout dans le Frioul et le sucré de l'effet Passito.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu