Avertir le modérateur

lundi, 14 avril 2008

Velenitaly : le scandale des vins toxiques

 059b7e69af59d1210e8673c85010de80.jpg

Vous en avez peut-être entendu parler, mais en plus du Brunellopoli, que j'ai déjà évoqué, mais sur lequel je reviendrai dès que possible, il existe un autre scandale du vin actuellemen en Italie : Le Velenitaly. C'est un scandale que l'Espresso, un hebdo de news italien a mis en exergue. Velenitaly, c'est un surnom malin qu'a donné l'Espresso à ce scandale, croisante veleno (vénéneux), avec Italy pour rappeler le salon Vinitaly 2008. Ils ont sorti cette affaire (en en rajoutant sur l'histoire du Brunellopoli).

De quoi s'agit-il ? 70 millions de litre de vin provenant de toute l'Italie et contenant entre autres joyeusetés des acides toxiques pour l'être humain (chlorydrique et sulfurique) et autres substances cancérigènes auraient été produits et mis en vente. La mafia du sud de l'Italie ne serait pas étrangère à cette affaire.

Ce vin proviendrait de 14 entreprises - aujourd'hui mises sous séquestre - et serait vendu très peu cher en grande surface (entre 0.70 et 2 €). Comme je suis très joueur, je me suis amusé à faire la carte sur Googl Maps de ces 14 entreprises.

 

 
Agrandir le plan

Ce qui frappe en premier lieu, c'est que toute l'Italie est touchée, même si on suppose que la mafia du mezzogiorno est à la base du scandale. Cela va du Piémont, au nord-ouest, jusqu'aux Pouilles, au sud-est, en passant par la Vénétie ou l'Emilie-Romagne. Ce qui frappe par la suite, c'est que certaines connections se sont visiblement opérées dans certaines zones, puisqu'on constate un groupe de 3 entreprises rapprochées géographiquent dans la zone du Piémont, mais également 3 autour d'Imola, en Emilie-Romagne, et dans les Pouilles, autour de Lecce. Anecdotique, mais amusant.

Important de préciser, cependant : pour l'instant, rien ne prouve que ces 14 caves incriminées aient agi en pleine connaissance de cause. En attendant, on estime que les bouteilles en question ne contenaient souvent pas plus d'1/3 de vin... C'est un peu juste... Là aussi, je vous tiendrai au courant. 

mardi, 18 mars 2008

Libera terra : Vin et mafia ? Vin ou mafia !

 
2081966fae7fa654cc1b78de75629f95.jpg
  
43b0f2f745f9b65428cb8e239094ca2e.gifFrance 24, cette télévision française à vocation internationale chère à notre ancien président de la république française Jacques Chirac, a diffusé un reportage il y a quelques mois de cela que je viens de découvrir grâce à Matthieu Turbide, du blog canadien Méchant Raisin.
 
 
Ce reportage évoque la confiscation de certaines terres, dont des vignobles, par l'état italien aux dépens de la Mafia. Ces07fce611c360200068f20e57123102e5.jpg terres confisquées sont ensuite redisacrer 3 minutes de son temps à comprendre comment l'Italie essaye, tant bien que mal, il est vrai de sortir des griffes des mafiosi. Quand j'y pense, comment savoir, particulièrement dans ces régions réputées - à tort ou à raison - pour la présence de la pieuvre que sont la Calabre et la Sicile, si le vin consommé à quelque chose avoir avec la Mafia ou pas ? Voilà une question bien compliquée. La réponse l'est probablement encore plus...
 
Ci-dessous, la vidéo du reportage de France 24. 
 

lundi, 11 février 2008

Le goût et le pouvoir - Jonathan Nossiter : commentaires (1)

ae6d6823248788d4824b64d8c453aece.jpgJe suis en train de lire le bouquin de Jonathan Nossiter, le Goût et le Pouvoir, sorti en 2007. Jonathan Nossiter, vous savez, c'est ce réalisateur-sommelier dont le film, "Mondovino", a eu un retentissement assez fort en France. Pour résumer, Nossiter est un combattant de l'uniformisation du vin (c'est résumé, j'insiste).
 
J'ai l'intention, au fur et à mesure de ma lecture, de m'arrêter sur les passages évoquant le vin italien. Et donc, je lis, page 34 : "Même les adresses françaises les plus huppées à New York cèdent beaucoup de place aux vins de l'industrie californienne et aux vins italiens liés aux réseaux de livraison à 90% contrôlés par la mafia italienne.".
 
Ah ah !!! Voilà une belle façon de commencer à parler de la mafia italienne. Bon, là, Nossiter parle de l'époque où il a commencé à se faire une réputation de sommelier à New York en tant que "faiseur de cartes". Mais elle n'est pas si éloignée que ça, car il s'agit là de la deuxième moitié des années 90. Et je ne parle pas des années 1890, hein !!! Bon, bien que plongé dans la série des Sopranos en ce moment (j'en suis à la 3ème saison), je dois dire que je suis toujours surpris de lire ce genre de choses. Mais ma naïveté n'a pas de limites, semblerait-il...
 
Bon, je n'ai pas de commentaires spécifiques à faire à ce sujet, mais je tiens quand même à préciser que pour ce qui me concerne, je fais mes sélections de vins tout seul comme un grand et que je n'ai jamais eu à faire à la mafia, ni de près, ni de loin. Voilà, les choses sont dites. La mafia italienne ne passera pas par moi. Bon, en même temps, je pense que la mafia italienne est moins implantée en France qu'aux Etats-Unis... Et puis, on a assez de nos mafias, non ?
 
5ac678edc8e1f2280fd8b4cff549c6ba.jpg
 
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu