Avertir le modérateur

jeudi, 26 juin 2008

Les exportations de vin italien sur le 1er trimestre 2008

1263533770.jpgJe fais régulièrement un point sur les peformances commerciales du vin italien dans le monde. Dès que je trouve des données intéressantes, en fait. Ainsi, j'ai récemment parlé du succès actuel rencontré par le chianti classico. J'avais également fait un point sur les principaux pays importateurs de vin italien. N'oublions pas non plus ma note évoquant la compétitivité du vin des grands pays producteurs, et ainsi de suite.
 
Aujourd'hui, je veux vous parler des résultats commerciaux à l'étranger du vin italien sur le 1er trimestre 2008. C'est du site italien Il Corriere del Vino que je tire mes informations.
 
Donc, tout dépend de quel point de vue on se place, mais il me semble que l'on peut affirmer que le premier trimestre 2008 a plutôt été bon en Italie. Pourquoi dis-je que cela dépend du point de vue ? En fait, en terme de quantités exportées, on constate une baisse à -9,1%, avec 3,9 millions hl. En valeur, en revanche, on observe une nette augmentation, de +7,7%, à 798 millions €. Tout cela, vous vous en doutez, grâce à une nette augmentation du prix de vente en augmentation de 18,6%, à 2€02 le litre.
 
Par pays, les plus fortes régressions de volume sont à mettre au débit de la Russie (-63% !), la France (-26%) ou l'Allemagne (-12%). A l'inverse, tout va bien au Canada (+6%), au Japon (+8%) et en Suisse (+11%). Et puis, les pays émergents dans la consommation de vin (Corée du Sud, Chine, Brésil) donnent des résultats encourageants.
 
Comme dans toute la production agricole, les coûts augmentent. Les viticulteurs italiens ont plutôt choisi de répercuter leurs prix de vente en conséquence. Pour l'instant, le CA ne s'en ressent pas malgré la baisse des ventes, mais tout cela est à surveiller. 
 
 

vendredi, 18 avril 2008

Le commerce international du vin

Viti-net vient de sortir un article sur la consommation, les exportations de vin et les meilleurs exportateurs, d'après les données de l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.
 
En termes de consommation, on reste en 2007 sur une quasi-stagnation de la consommation, aux alentours de 240 millions hl. Globalement sur l'Union européenne des 15 premiers pays originaires, on note une légère baisse de la consommation, notamment en raison de la tendance baissière des 3 principaux pays consommateurs que sont la France, l'Italie et l'Espagne, compensée en partie, mais en partie seulement par l'augmentation de la consommation au Royaume-Uni et en Allemagne.
En-dehors de l'Europe, les Etats-Unis continuent d'augmenter leur consommation. Pour rappel, il est prévu que les Etats-Unis soient les premiers consommateurs au monde à l'horizon 2010.
 
Concernant les exportations, voici le tableau :
d1bff01e156d29b2e30406e1329c7460.jpg
Tindin !!!!! Eh oui, l'Italie conserve de loin sa première place, tout en conservant sa part de marché, avec 18.8 millions d'hl exporté, soit 21% des exportations totales. La France perd sa seconde place au bénéfice de l'Espagne, même si cela se joue à peu de choses.
En tout cas, tout cela révèle la bonne tenue des vins italiens et son excellente réputation de par le monde, même si nous, français, continuons de le sous-estimer. 
 
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu