Avertir le modérateur

mardi, 12 février 2008

les vignobles de Sicile : cépages et appellations

Petite leçon sur le vin sicilien.

 

a47119e782efdd56e24f05b6dc740260.gif

La Sicile est la région qui possède la plus grande superficie de vignobles. Cependant, longtemps, l'ïle sudiste de l'Italie commence tout juste à sortir du productivisme pour commencer à s'orienter vers une certaine qualité. En gros, avant, on pointait sur la quantité, la quantité et la quantité. Maintenant, on constate une deuxième voie, celle de la qualité, celle qu'ont prises déjà depuis une petite vingtaine d'années les régions majeures du vin en Italie. 

 

Les appellations

En terme d'appellations, la Sicile dispose d'une DOCG, la plus haute appellation italienne, et propose 11 DOC, parmi lesquelles la plus connue est sans aucun doute le Marsala. Curieusement, le Marsala a été inventé par des négociants anglais. Ce qui n'est pas si étonnant que ça, compte tenu que le Marsala est un vin fortifié, ce dont les anglais sont plutôt friands. Le Marsala a connu un certain essoufflement, dû à sa banalisation et à une baisse quant à l'exigence de sa qualité. Mais les affaires sont en train de reprendre, grâce notamment à la mise en valeur d'appellations comme Marsala Superiore Riserva, par exemple.

Dans le Marsala, on trouve de nombreux cépages, blancs ou rouges, comme le grillo, catarratto, inzolia ou damaschino (blancs) et le pignatello, calabrese, nerello mascalese ou nero d'avola. En fait, quasiment tous les cépages autochtones de la Sicile peuvent de retrouver dans le Marsala. 

Une autre DOC représente des quantités significatives, c'est le Bianco d'Alcamo. Il s'agit d'un vin blanc très sec et très pâle, assez typique des régions les plus chaudes d'Italie.

Une des appellations faisant des progrès de qualité très sensibles d'année en année, c'est le Cerasuolo di Vittoria. A tel point que cette DOC est devenue DOCG depuis 2005. Il s'agit d'un vin rouge à la robe plutôt pâle, ce qui est relativement trompeur, compte tenu de sa puissance. Il est constitué de Nero d'Avola et de Frappato, avec un dosage constitué en moyenne à 2/3 - 1/3. Voilà deux cépages totalement autochtones. Le Nero d'Avola est sans doute le cépage sicilien le plus connu. Il s'agit d'un cépage donnant des vins très puissants, d'où son assemblage avec le Frappato, qui allège un peu le breuvage final.


9ce798ac2babf03b94d93a4e5912c0fc.jpg

Les zones

La partie nord-ouest de la Sicile (vers Trapani, Parlermo) continue de suivre l'ancienne voie, celle certes ambitieuse, mais impersonnelle, très alcoolisée, bassement adaptée à une demande basique internationale. En revanche, autour de l'Etna et de Pachino, côté sud-est, l'orientation est très clairement vers une réhabilitation du terroir, des cépages autochtones, des appellations.

Vous vous en doutez, même si j'essaye d'équilibrer mon offre, j'ai une faiblesse pour les cépages autochtones, le respect du terroir. Ceci dit, dit comme cela, ça semble évident. Certes, mais du coup, certains vins peuvent par leurs parfums, leurs goûts, déstabiliser le palais d'un amateur de vins français. Il est intéressant de surveiller les rachats de propriété, car de nombreux producteurs du nord et du centre de l'Italie ont acheté des domaines, et ce sont eux qui donnent l'input pour l'upgrading de la qualité. Mais, justement, il faut toutefois vérifier si ces rachats tendent à une standardisation, même si la qualité y gagne, ou à une accentuation portée sur le caractère propre des vins siciliens.

En tout les cas, il est important d'avoir une offre sicilienne dans toute oenothèque de vins italiens qui se respecte car cela reste une région majeure du vin italien, quoi qu'on en dise. Et puis, c'est un lieu de villégiature tout-à-fait acceptable. Joignons donc l'utile à l'agréable...

 

8dd42070ce8fb6b19ee6cf0379fb5ea2.jpg

 Mes notes précédentes évoquant les vins siciliens :

mercredi, 19 décembre 2007

Les cépages du Piémont

Régulièrement, je vais faire un tour sur mes stats, histoire de voir quels sont les mots clefs qui amènent des lecteurs ici. Ceci n'est pas dans le but de faire la pute, mais tout en restant dans le thème de ce blog, d'apporter des éclaircissements sur divers questions qui peuvent se poser. Donc, j'ai vu apparaître récemment les mots clefs "cépages du piémontais".
 
Donc, me suis-je dit dans ma Ford intérieure, pourquoi ne pas faire un petit tour non académique et non exhaustif des cépages du Piémont ?
Donc, derechef, voici ma maigre participation à votre éducation des vins italiens... 
 
Moscato bianco : cépage blanc arrivé en Italie par les colons grecs, donc, il y a maintenant un sacré bout de temps... Dans le Piémont, il donne principalement le Moscato d'Asti. C'est un cépage très arômatique avec des parfums très frais, variés, de fleurs et de fruits blancs. Sur le Moscato d'Asti, il donne un vin légèrement frizzante (mousseux) et assez sucré. Un vin de dessert, mais moins "lourd" qu'un liquoreux classique.
 
55ecb58ce04a162300f0f664bf8a0d95.jpg
 
Arneis : cépage blanc d'origine piémontaise. Et même, très précisément, on le trouve surtout dans les Langhe, la principale région du vin dans le Piémont. Donc un autochtone, mes préférés. Il sert principalement à produire le Roero, soit pur, soit assemblé avec une faible quantité de Nebbiolo. Cela donne un vin jaune léger avec parfois des reflets ambrés, un bouquet herboral, frais, minéral, qui se confirme au palais avec une légère amertume finale. 
ca99585a73bd5b9229e15c1f1c395817.jpg
 
Erbaluce : un des cépages les plus anciennement installés dans le Piémont. Ce sont probablement les romains qui ont amené ce dérivé du Fiano. Ce cépage donne des vins relativement fins et légers, frais et acidulés. On fait souvent des "passiti" avec ce cépage.
 
On trouve bien d'autres cépages blancs, mais ceux-là sont les cépages blancs assez typiques du Piémont.
 
 
Barbera : cépage rouge originaire du Pïémont, le cépage le plus cultivé dans cette région. Ce cépage donne bien sûr le vin Barbera (on dit la Barbera), qu'il soit d'Asti ou d'Alba, mais aussi, peut-être moins connu, de Monferrato. Le changement d'appellation n'est pas juste pour le fun, car entre un point du Piémont et un autre, le Barbera peut offrir des saveurs différentes. C'est un vin qui peut se boire jeune, mais aussi qui peut vieillir quelques années, mais pas forcément plus de 5-6 (même si l'on trouve toujours des exceptions). Ce cépage est très souple, et en tant que tel, est très utilisé pour des assemblages, des "uvaggi", comme disent les italiens. On peut aussi en faire des vins légèrement "frizzanti" (j'aime bien ce mot, je trouve que ça illustre par le son : "ffffrrrrriiiiiiizzzzzz"). On en tire des bons vins, mais ce n'est sans doute pas avec ce cépage qu'on sortira les plus belles élégances piémontaises.
8ae1e4c26b21a395676ff722b8fe4e9e.jpg
 
 

Dolcetto : cépage rouge, assez réputé, également, et permettant la production d'un vin comme le Dolcetto (là encore, d'Alba, d'Asti, etc.) qui offre une belle rondeur, un vin facile à appréhender. Cela donne des vins fruités à boire jeunes, là où ils donnent le maximum de leur parfum. 

2cc541fd676da0c76f2d2adc6d8b3d20.jpg

Freisa : ce cépage donne un vin simple, aux parfums de framboise et de violette. On l'utilise souvent pour faire des vins doux fruités, frizzanti ou non. En ce moment, des producteurs tentent de le faire un peu vieillir, et certains résultas s'avèrent prometteurs.

c2d96bb2e9ffc73b1e984b526f7ae54f.jpg
 
Grignolino : pour son nom, c'est mon préféré... Sinon, c'est un cépage qui produit des vins avec des tanins très forts, surprenant, compte tenu de sa couleur d'un rouge pas forcément extrêmement soutenu. De surcroît, la mâturation de ses raisins peut s'avérer ardue, d'où une production pas toujours très simple. Il donne des vins d'une couleur presque rosée, à boire jeunes, pas d'un intérêt démesuré, mais des bons vins de soif à l'occasion, à déguster sur une terrasse.
 
 
54b1442b31eb558fb3db0fafe792172e.jpg
Nebbiolo : La rolls des cépages du Piémont, sans aucun doute. Ce cépage donne des parfums complexes de fruits, d'épices, de fleurs séchées, avec une tanicité appréciable et modérée en même temps qu'un corps bien structuré (après, ça dépend des vignerons, hein !!!). Les plus grands vins de la région que sont le Barolo et le Barbaresco sont produits à partir du Nebbiolo. Il faut laisser passer les années pour permettre aux tanins de s'arrondir et de laisser de très grands vins mûrir.
1c26b0b59b2399ed0bec3607f39fe729.jpg
 
Comme pour les blancs, vous trouverez bien d'autres cépages, autochtones ou non, mais j'ai fait ma sélection, et puis avec ça, il y a déjà du boulot pour tout retenir, non ? Et puis, je ne vais pas me mettre à vous parler des Chardonnay, Cabernet Sauvignon ou Franc et autres Merlot, si ?
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu