Avertir le modérateur

lundi, 27 octobre 2008

La Vénétie par CasaVino

Et donc, après le Piémont et la Lombardie, la Vénétie :

La Vénétie, située au Nord-Est de l'Italie, s'étend des Alpes jusqu'à la côte Adriatique. Cette région, comme le Piémont et la Lombardie, est majeure pour l'économie de l'Italie. Elle est également majeure pour ce qui concerne le vin, même si on ignore que certaines des appellations les plus connues (en tout cas en France) proviennent de cette région.

La Vénétie possède également des villes aux patrimoines et à l'importance stratégique dans l'histoire de l'Italie : ainsi, évidemment, Venise, mais également Vérone, Padoue ou Trévise font partie de la Vénétie.

La région peut géographiquement se découper en 2 zones distinctes : la plaine du Pô et les préalpes. Les vignobles s'étendent principalement le long de 2 axes, le premier allant du lac de Garde à Padoue, le second, toujours du lac de Garde à l'est de Trévise. Ce deuxième axe longe les préalpes, voire s'incruste dans les collines annonçant les Alpes.

prosecco_conegliano.jpgParmi les appellations les plus connues, on citera la Valpolicella dont le nectar, appellé Amarone della Valpolicella fait partie des vins les meilleurs et les plus réputés d'Italie. On pourra également évoquer le Bardolino, un classique de nos pizzéria françaises. Pour l'instant, il est difficile d'affirmer que la notoriété du Bardolino soit en ligne avec sa qualité, même s'il existe forcément quelques bons producteurs de Bardolino... Evidemment, le Prosecco, dans sa version spumante, est incontournable, et peut laisser de très bonnes surprises, quand bien même il n'et généralement pas produit en méthode classique, mais par prise de mousse en cuve. Une autre appellation très connue est le Soave, dans laquelle, le pire cotoie le meilleur. On a cependant plus de chance de tomber sur de belles choses qu'avec le Bardolino.

Zoom : l'Amarone della Valpolicellacorvina_passerillees.jpg

Issus de cépages qu'on ne trouve que dans la zone de la Valpolicella, la corvina, la molinara et la rondinella, l'Amarone est un vin exceptionnel et rare, à la .par ces fameux cépages, mais aussi par le climat généreux et doux à proximité du lac de Garde, et enfin, par des producteurs d'excellence, comme Masi et Tedeschi (mais bien d'autres encore). Les grains déjà très sucrés à l'origine, soumis à une forte sélection, sont passerillés (séchés) dans des locaux particulièrement adaptés au séchage. Aux alentours du 15 décembre, arrive l'étape de vinification. La fermentation est relativement longue, puisqu'elle se termine à l'orée du printemps. Le vin restera ensuite au minimum deux ans (4 ans pour la riserva) en foudre (tonneaux de très grande capacité). On obtient un vin à l'amertume très caractéristique (d'où son nom), offrant une très grande complexité.

Pour en savoir plus sur la Vénétie

vendredi, 28 mars 2008

Bardolino Classico DOC 2006 - Villa Terro

Autant vous prévenir tout de suite, je vais vous faire part d'une dégustation pour vous prévenir de ne pas acheter ce vin. Il ne s'agit pas d'un vin introuvable en France puisqu'il a été acheté dans un supermarché (celui qui a un jeu de mots campagnard...). Bon, c'est un cadeau, mais de toute façon, il faut tout essayer pour se faire une bonne idée, et surtout se dire que mon projet propose une vraie plus-value.
 
Bon, il s'agit d'un Bardolino Classico 2006 DOC, un vin à la couleur rouge claire, avec une teneur en alcool tout-à-fait raisonnable (11,5°). Mais pas bon, tout étroit, sans parfum, aigre, digne de rien, pas bon, quoi.
Et d'ailleurs, il m'a donné mal à la tête. Abus de sulfites ?
 
389e9c8bbc3ac4b30a6e73c277689c10.jpg
 Donc, notez bien ce nom pour ne pas l'acheter. Je comprends que mes compatriotes aient une mauvaise image du vin italien, avec ce qu'on leur propose dans les grandes surfaces. On peut dire ce qu'on veut des grandes surfaces, mais quand on connaît, on peut toujours trouver des bonnes choses en vin français. Mais même les autres vins étrangers sont mieux traités. Le problème de la grande surface, c'est que la clé d'entrée n'est pas la qualité en premier lieu, mais le prix.
 
D'ailleurs, l'embouteilleur italien ne s'y trompe pas, car ce Bardolino Classico Villa Terra, sur son site web, n'y figure pas. Serait-il difficile d'assumer un vin de cette qualité ?
 
Le bon vin italien ne se trouve pas dans les super-hypermarchés, je le constate jour après jour. Et cela donne une raison d'être supplémentaire à mon projet. Comme la vie est bien faite !!! 

lundi, 24 mars 2008

Et le bardolino, alors ?

Eh oui, le bardolino, alors ? Vous le savez, je vais à Vinitaly - oui, vous allez commencer à le savoir, je le dis souvent en ce moment, mais je fais monter la pression... quelle pression ? ben, je sais pas, la pression, quoi... - pour la grande fête des vins italienne (la fête, pas les vins).

Et Vinitaly, c'est à Vérone.

9925ad689dd6eb753c94fd17d24571e0.jpg

Et à côté de Vérone, il y a le lac de Garde.

6cd8fd5770b11507123a767a929867c6.jpg

Et le long des rives du lac de Garde, il y a des vignobles.

ed8947326aab387b4fe9e4de981ecc17.jpg

Et à un endroit, sur la rive est du lac, on trouve un village qui s'appelle Bardolino, et une appellation DOC qui va avec. On a même l'appellation Bardolino Superiore en DOCG.

cfc2035d7407791bb1a0cde24762dcfc.jpg

Le Bardolino est une appellation bénéficiant d'une bonne notoriété, mais pas encore nécessairement d'une bonne réputation. Une réputation moyenne qui n'est pas totalement infondée. Bien sûr, tout n'est pas à mettre dans le même sac, mais globalement, cette appellation n'a pas encore connu son boum qualitatif, et ce même si on regarde la DOCG, plus exigeante.

Comment se fait le Bardolino ? Principalement avec des cépages du coin, ce qui est assez typique en Italie. Le cépage majeur est la corvina (vous ne connaissiez pas, avouez !), qui doit représenter entre 35% et 65% du vin, la rondinella (celui-là, non plus, vous ne le connaissiez pas...), représentant entre 10% et 40%, et le reste (maximum 20% au total, et maximum 10% pour chaque cépage) peut être de la molinara, de la rossignola, de la barbera (plus connue, celle-ci), du sangiovese (celui-ci aussi), du marzemino, du merlot et/ou du cabernet-sauvignon.

A comparer avec un vin assez bien connu en France, on citerait le Valpolicella, un vin d'ailleurs proche géographiquement, et proposant la même légèreté que le bardolino. Pour donner quelques propriétés organoleptiques, on pourrait citer la couleur plutôt claire dans la catégorie "vins rouges", virant au grenat en cas de vieillissement (mais le bardolino n'est plutôt pas un vin à faire vieillir). Le parfum est lui-même léger et la saveur est un peu amère avec peu voire pas de gras. Un vin plutôt nerveux. On peut le trouver légèrement pétillant, également.

A ne pas confondre avec le bardolino chiaretto, un vin rosé, même si l'origine géographique est la même. 

C'est un vin à déguster jeune, frais, en apéritif, ou en accompagnement de côtes d'agneau, par exemple. 

bbc781d796287e5d6444aa3d991187fa.jpg

Vous l'aurez compris, on ne parle ici, a priori, d'un vin de collectionneur, mais une bonne surprise peut toujours arriver, et parfois, un bon vin sans prétention peut déclencher des moments très agréables...

 

 

 

dimanche, 16 mars 2008

Résultats du sondage : Quelle appellation italienne connaissez-vous le mieux ?

Voici les résultats du troisième sondage en ligne organisé sur mon blog.

Pour rappel, donc, la question était : "quelle appellation italienne connaissez-vous le mieux ?" Dans un premier temps, un point sur le taux de participation. Sur la période du sondage, j'ai eu 436 visiteurs uniques absolus et sur ces 436 visiteurs, j'ai eu 11 votes. Soit un taux de participation de 3%. Le taux de participation sur le précédent sondage était de 4%, on est donc en baisse incontestable. Mon sondage n'était donc sans doute pas suffisamment intéressant...

Bon, voilà les résultats quand même. 

 

3292e9056a6ade0d56eb0f277f45efd1.jpg

 

Sans surprise, c'est le chianti qui l'emporte avec 5 votes, soit 45% des voix. L'élection dès le premier tour n'est pas passée loin, puisqu'il manquait une voix pour obtenir la majorité absolue... Sur le podium, a égalité, deux autres appellations ayant une certaine notoriété a priori, le lambrusco et le barolo, 2 voix chacune. Un accessit pour le bardolino et le primitivo.

Je dois dire que je m'attendais à trouver des votes pour le marsala ou le prosecco, par exemple, mais ce ne fut pas le cas. Il faut dire que le chianti arrive aisément à l'esprit et il est par conséquent difficile de faire de la place pour d'autres.

En tout cas, tout cela montre que mon blog a de longs jours devant lui, puisque je n'ai pas encore évoqué une seule fois ni le lambrusco ni le bardolino.

Les sondages précédents étaient :


N'oubliez pas de voter pour le nouveau sondage sur vos thèmes préférés dans ce blog.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu