Avertir le modérateur

mercredi, 23 avril 2008

Vinitaly : visite de la Sardaigne (suite et fin)

bf874ec16614f007893c1da0cdeea879.jpg
 
A Vinitaly, je l'indiquais dans cette note, j'étais à la recherche de petits crus sardes intéressants. J'ai donc trouvé Sedilesu, mais auparavant, j'ai trouvé une honnête cantine sociale proposant divers types de Vermentini : la Cantina del Vermentino Monti. Situé au nord de la Sardaigne, non loin de la côte d'émeraude, les plages sardes les plus prisées par les touristes.
Comme son nom peut l'indiquer, j'étais venu vers cette cantine à la recherche de ce Vermentino, qui sans être un grand vin, me semble important de figurer dans une cave se voulant spécialiste du vin italien.
 
J'ai donc dégusté quelques Vermentini di Gallura :
 
8287777c33ff7e57403a7ed97005da58.jpgA commencer par un Arakenà Vermentino di Gallura DOCG Superiore. Un Vermentino de vendanges tradives poussant dans un climat chaud et un sol granitique. Il présente une couleur jaune très chargée, typique d'une vendange tardive, et propose des odeurs de fruits d'été, tels que la pêche ou l'abricot, mais aussi du romarin, et puis ces odeurs typiques d'une fermentation en fûts comme la vanille ou le réglisse. Au goût, on rentre sur une petite acidité qui n'est évidemment pas choquante pour un Vermentino, une belle minéralité, et en même temps un petit côté gras qui allonge la bouche. On commence plutôt bien, avec un vin qui n'est pas quelconque du tout.
 
Puis, on continue avec un Funtanaliras Vermentino di Gallura DOCG. On rentre dans un Vermentino plus931e3a499cbd7f6b21247ddca470ae0e.jpg classique, c'est-à-dire qu'il n'est pas récolté en vendange tardive. Il est cependant cultivé sur les mêmes terres que l'Arakenà. En revanche, il ne passe évidemment pas en fûts. Evidemment encore, il offre une couleur jaune pâle qui n'a rien à voir avec l'Arakenà, et un bouquet simple de pêche, d'acacias et, éventuellement d'amande, quand le nez est bien ouvert. On est sur un Vermentino de facture classique qui passe bien à l'apéritif, ou sur un fritto di pesce, par exemple.
 
eff64d419759a02178d605b7715516a6.jpgOn passe alors à l'Aghiloia Vermentino di Gallura DOCG Superiore. La vinification, différente du Funtanaliras, donne à ce vin une couleur qui n'est quasiment plus jaune, mais tendant vert un vert très pâle. Une couleur très belle, ou, du moins, très originale. En tout cas, ce n'est pas une couleur que l'on retrouve fréquemment en France. Il propose un bouquet intense de Vermentino, avec une belle explosion des parfums décrits dans le Funtanaliras, et un goût bien sec, une profonde minéralité, alliée avec une certaine douceur. A boire en retour de plage...
 
Pour terminer, nous sommes allés sur un S'Eleme Vermentino di Gallura DOCG. La différence avec l'Aghiloia,be9563997d72291edb22740d92086c61.jpg c'est la date de récolte, un peu plus précoce pour le S'Eleme (1 à 2 semaines). Sinon, on est sur des procédures équivalentes. Cela donne une robe un poil plus foncé - mais un poil seulement, avec, comme différence olfactive, un peu de pomme venant se glisser dans le bouquet. Au goût, il est sans doute un peu plus simple à boire que l'Aghiloia, un peu plus velouté.
 
Il est évident que je n'ai pas besoin commercialement de tous ces Vermentini, mais, par exemple, un Funtanaliras, Vermentino classique, et un Aghiloia, Vermentino plus typique, pourraient constituer un bon ensemble. Et puis, cette cantine propose d'autres vins sardes, notamment des rosati (rosés) ou des frizzanti (mousseux) qui peuvent très bien compléter la commande... 

samedi, 20 octobre 2007

Le Cantina di Pitigliano

Jeudi 11 octobre après-midi, j'ai donc visité la cantine de Pitigliano. Bon, compte tenu d'une légère désorganisation, je suis arrivé en retard d'1h30. Ce qui n'a pas empêché mes hôtes de me recevoir fort cordialement.
medium_logo-1.jpg

La cantina di Pitigliano est en fait une coopérative située dans la Maremma, (sud de la Toscane, plus aride), réunissant un vignoble sur 1000 hectares. Cette coopérative met un point d'honneur à ne récolter que des cépages toscans, et même plus précisément, des cépages situés sur 3 communes, Pitigliano, Sorano et Pitigliano.

medium_img5.jpg

Outre le fait qu'ils fassent évidemment leur propre vin, ce sont également des fournisseurs de raisin de grandes maisons toscanes du vin, telles que Antinori, Frescobaldi, Biondi-Santi...

 

Dégustation :

La Piccola Gerusalemme Bianco 2006

medium_kasherb.jpg Ce vin présente la première particularité d'être kasher. En fait la zone a longtemps été un refuge pour les communautés juives, et donc, ce vin existe depuis la nuit des temps. Le principe de ce vin (comme pour son cousin rouge), c'est que la vinification ne peut être effectuée que par des ouvriers juifs sous contrôle d'un rabbin, et avec quelques différences notables avec une vinification classique : la bouteille doit être préalablement lavée à l'eau à 90° mélangée à du sodium, les peaux ne sont jamais enlevées, la fermentation se fait à température ambiante, etc.

Il s'agit d'un mélange de Trebbiano Toscano et de Malvasia. Le travail un peu différent donne des résultats un peu particuliers, mais le vin reste intéressant. Des parfums de fruits et de fleurs blanches se dégagent. Le goût est frais, mais une persistence relativement faible. C'est un vin qui ne vieillira pas, au risque que la partie plus fruitée ne disparaisse rapidement.

 

Bianco Toscano Vermentino 2006 IGT 

medium_verment.jpg

Le Vermentino est un cépage qu'on retrouve du Portugal à la Toscane en passant aussi par la Corse et la Sardaigne. Il est assez souvent utilisé à 100%, comme c'est ici le cas. Les vins de Vermentino sont plutôt des vins secs, mais relativement rond malgré tout.

Ce vin est d'une couleur jaune paille pas forcément très intense, avec des parfums fleuris et fruités. On peut notamment trouver des parfums d'aubépine. Ce vin est plus vif, tant en goût qu'en parfum, que le vin kasher. A consommer rapidement.

 

 

 

 

Bianco di Pitigliano DOC superiore Ildebrando 2006

medium_ildebrando.jpg

Voilà un vin blanc très intéressant. Construit à 50% avec du Trebbiano, plus un mélange de Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvasia Toscana. Le parfum est plus puissant, plus explosif : très fruité, avec des notes de fruits exotiques. Un vrai goût robuste et corpulent, beaucoup de fraîcheur, et même une belle persistence. A consommer jeune, là encore.

 

 

 

 

 

 

La Piccola Gerusalemme Rosso 2006

medium_kasherr.jpgMême concept de vinification que pour le blanc, sachant cependant que le contrôle de la température impacte un peu moins un vin rouge qu'un vin blanc. Une robe rubis avec des teintes violacées. Un bouquet de fruits rouges et de fraîcheur. Vin avec une légère acidité, un peu léger quand même. A boire jeune

 

 

 

 

 

 

Vignamurata DOC superiore 2006

medium_sangiovese.jpg 100% San Giovese. Une couleur rubis très intense. Une dominante fruitée dans le bouquet, mais comprenant également des notes épicées. Un goût plein, une bonne persistence arômatique, des tanins présents mais non omniprésents. Ce vin est constitué des meilleurs raisins San Giovese récoltés.

 

 

 

 

 

Outre la qualité ds vins, je prête aussi beaucoup d'attention à la qualité de l'accueil. En effet, je ne prétends pas que mon goût soit la seule référence pour le choix des vins. En l'occurrence, j'ai été particulièrement bien accueilli par l'oenologue, mais également par le patron de la cantine. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu