Avertir le modérateur

lundi, 01 mars 2010

Soirée dégustation : les vins des îles italiennes

mappasicilia.jpg
Non, CasaVino ne vous proposera pas de goûter du vin de Martinique ou des Seychelles, promis...

3 îles au programme pour cette soirée dégustation : Sicile, Sardaigne et Pantelleria. Laissez-vous emporter par ces vins généreux accompagnés, comme d'habitude, d'un repas adapté aux vins proposés.

Soirée dégustation "les vins des îles, 5 vins + repas, 30€, démarrage à 20h30 le 04/03.

Réservations à l'e-mail armelmichenaud@yahoo.fr ou au 02 40 47 96 30

mercredi, 23 avril 2008

Vinitaly : visite de la Sardaigne (suite et fin)

bf874ec16614f007893c1da0cdeea879.jpg
 
A Vinitaly, je l'indiquais dans cette note, j'étais à la recherche de petits crus sardes intéressants. J'ai donc trouvé Sedilesu, mais auparavant, j'ai trouvé une honnête cantine sociale proposant divers types de Vermentini : la Cantina del Vermentino Monti. Situé au nord de la Sardaigne, non loin de la côte d'émeraude, les plages sardes les plus prisées par les touristes.
Comme son nom peut l'indiquer, j'étais venu vers cette cantine à la recherche de ce Vermentino, qui sans être un grand vin, me semble important de figurer dans une cave se voulant spécialiste du vin italien.
 
J'ai donc dégusté quelques Vermentini di Gallura :
 
8287777c33ff7e57403a7ed97005da58.jpgA commencer par un Arakenà Vermentino di Gallura DOCG Superiore. Un Vermentino de vendanges tradives poussant dans un climat chaud et un sol granitique. Il présente une couleur jaune très chargée, typique d'une vendange tardive, et propose des odeurs de fruits d'été, tels que la pêche ou l'abricot, mais aussi du romarin, et puis ces odeurs typiques d'une fermentation en fûts comme la vanille ou le réglisse. Au goût, on rentre sur une petite acidité qui n'est évidemment pas choquante pour un Vermentino, une belle minéralité, et en même temps un petit côté gras qui allonge la bouche. On commence plutôt bien, avec un vin qui n'est pas quelconque du tout.
 
Puis, on continue avec un Funtanaliras Vermentino di Gallura DOCG. On rentre dans un Vermentino plus931e3a499cbd7f6b21247ddca470ae0e.jpg classique, c'est-à-dire qu'il n'est pas récolté en vendange tardive. Il est cependant cultivé sur les mêmes terres que l'Arakenà. En revanche, il ne passe évidemment pas en fûts. Evidemment encore, il offre une couleur jaune pâle qui n'a rien à voir avec l'Arakenà, et un bouquet simple de pêche, d'acacias et, éventuellement d'amande, quand le nez est bien ouvert. On est sur un Vermentino de facture classique qui passe bien à l'apéritif, ou sur un fritto di pesce, par exemple.
 
eff64d419759a02178d605b7715516a6.jpgOn passe alors à l'Aghiloia Vermentino di Gallura DOCG Superiore. La vinification, différente du Funtanaliras, donne à ce vin une couleur qui n'est quasiment plus jaune, mais tendant vert un vert très pâle. Une couleur très belle, ou, du moins, très originale. En tout cas, ce n'est pas une couleur que l'on retrouve fréquemment en France. Il propose un bouquet intense de Vermentino, avec une belle explosion des parfums décrits dans le Funtanaliras, et un goût bien sec, une profonde minéralité, alliée avec une certaine douceur. A boire en retour de plage...
 
Pour terminer, nous sommes allés sur un S'Eleme Vermentino di Gallura DOCG. La différence avec l'Aghiloia,be9563997d72291edb22740d92086c61.jpg c'est la date de récolte, un peu plus précoce pour le S'Eleme (1 à 2 semaines). Sinon, on est sur des procédures équivalentes. Cela donne une robe un poil plus foncé - mais un poil seulement, avec, comme différence olfactive, un peu de pomme venant se glisser dans le bouquet. Au goût, il est sans doute un peu plus simple à boire que l'Aghiloia, un peu plus velouté.
 
Il est évident que je n'ai pas besoin commercialement de tous ces Vermentini, mais, par exemple, un Funtanaliras, Vermentino classique, et un Aghiloia, Vermentino plus typique, pourraient constituer un bon ensemble. Et puis, cette cantine propose d'autres vins sardes, notamment des rosati (rosés) ou des frizzanti (mousseux) qui peuvent très bien compléter la commande... 

dimanche, 20 avril 2008

Vinitaly : visite de la Sardaigne

33128d4fc6e25e3547777730158a1fad.jpg
 
Je vous l'avais dit lors de mon retour de Vinitaly, je comptais bien vous parler un peu des rencontres que j'avais pu faire lors de cette gigantesque fête du vin italien. J'avais notamment pour objectif de rencontrer des fournisseurs sardes, la Sardaigne n'étant pas la région italienne que je puisse prétendre le mieux connaître pour ses vins, même si j'ai déjà eu l'occasion d'y séjourner. J'avais comme ligne de conduite de rentrer par les deux appellations à mon sens les plus connues : le Vermentino (blanc) et le Cannonau (rouge). Bon, ce ne sont peut-être pas les plus connues, mais ce sont indéniablement celles que je connais le mieux.
J'ai donc rencontré 3 fournisseurs, et je dois dire que l'un d'eux m'a tout particulièrement séduit, non seulement par ses vins, mais aussi par sa philosophie et par son accueil. Eh oui, quand on fait du commerce, le produit en tant que tel est important, évidemment, mais ce n'est pas forcément la seule clé d'entrée pour la vente. Certes, j'enfonce des portes ouvertes, j'arrête...
 
Mais donc, quel est donc de fameux producteur qui a su retenir toute mon attention ? C'est la Cantina Giuseppe Sedilesu (site under construction à l'heure où j'écris ces lignes...).
Il s'agit d'une entreprise familiale, dans laquelle les parents, Giuseppe et Grazia (non présents à Vinitaly) laissent peu à peu leurs 3 fils prendre la main, entre les vignes, la vente, l'administration, la vinification, etc. Pour l'essentiel, les Sedilesu proposent du Cannonau (le cannonau, c'est le grenache de Sardaigne, en résumé). Mais dans un ordre de 5%, ils ont aussi un peu de cépage blanc.
 
aa24c610ac61ee65e8a2e34af6da9e87.gifJ'ai commencé par goûter le Mamuthone Cannonau di Sardegna DOC. Un vin très alcoolisé (15° quand même), aux accentes de prunes et de cerises, un vin sympathique, ne prétendant pas à l'immortalité, mais accompagnant une bonne grillade idéalement. Bon, l'alcool est un peu trop présent, ce qui fait qu'on n'est vraiment pas dans la fraîcheur. Ce n'est pas ce que l'on pourrait appeler un vin de dégustation.
 
J'ai ensuite attaqué le S'Annada Cannonau di Sardegna DOC. Le S'Annada propose le même vin que le Mamuthone, mais avec une sélection des grains les moins sucrés. Du coup, en alcool, on tombe tout de suite (13,5° quand même), ce qui rend le breuvage, infiniment plus digeste. Du coup, cette baisse en degré libère les parfums et allège le tout. On commence vraiment à prendre du plaisir.
 
Puis, arrive le Ballu Tundu Cannonau di Sardegna DOC, une riserva. Ce vin provient de vignes ayant désormais 60 ans d'âge, donc déjà un âge respectable pour un vignoble, et dont on peut attendre un vin plus structuré, plus beau. Un vin en tout cas avec un beau corps, très fruité, et qui va sans doute gagner à vieillir quelques années dans un coin de votre cave.
 
Et ensuite, un dernier Cannonau DOC, le Carnevale. Celui-ci est embouteillé un peu plus tardivement que les autres. Il passe un petit moment à s'affiner en barriques, ce qui lui donne ces tonalités caractéristiques de vanille, mais aussi un bouquet allongé. Une ampleur sympathique, un beau velouté, quelque chose de classique mais maîtrisé.
 
Pour ce qui me concerne, ma préférence va au Ballu Tundu. 
 
Et puis, la vraie suprise, pour finir, ce qui donne un plus à cette dégustation : le PerdaPintà, un IGT Barbagia, un vin blanc ? Le cépage, c'est le Granazza di Mamoiada, un cépage ultra-autochtone, qui est souvent utilisé dans l'assemblagedu Cannonau en petites quantités. Mais chez les Sedilesu, on a décidé qu'on ferait du Cannonau pur, et donc qu'on allait essayer le Granazza pur. C'est un blanc d'une grande structure, très alcoolisé, mais vraiment splendide, chaleureux, un vin de conversation, à prendre avec une petite assiette di parmesan. Le bonheur n'est pas loin.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu