Avertir le modérateur

mercredi, 09 avril 2008

Le Brunellopoli : à quoi bon ?

ef8b62d9c82813e7745d3142eb01822d.jpgLe Brunello di Montalcino, en France, n'est pas très connu. C'est pourtant l'un des vins italiens les plus fameux, les plus réputés et les plus chers, avec une reconnaissance internationale incontestable. Ce vin vient de plonger en plein scandale.
On apprenait courant mars 2008 que certains producteurs très réputés pour leur Brunello 2003 étaient l'objet d'une enquête du parquet de Sienne, avec mise sous séquestre de leur cave car on les soupçonnait d'avoir vendu du vin des Pouilles sous l'étiquette Brunello di Montalcino. Un scandale d'autant plus important que l'on parle d'un vin DOCG, donc soumis à des règles très strictes pour obtenir ce blanc-seing. Parmi les grands noms, on compterait a priori Frescobaldi, Casanova di Neri ou Antinori, des noms que vous devez désormais connaître si vous lisez régulièrement ce blog. Et même peut-être les connaissiez-vous sans avoir eu besoin de ce blog.
8c36d7269825faaffbe34f11b2a4a90b.jpg
 
 
Au fur et à mesure, les choses s'éclaircissent, mais on est loin de tout savoir : en tout cas, il semblerait bien que le vin des Pouilles n'a rien à voir, mais que le Brunello, un vin fait à partir du sangiovese (100% sangiovese, selon la loi italienne, pour obtenir la DOCG) aurait été allongé avec des cépages français (merlot, cabernet, notamment), ce qui n'est pas franchement mieux, la fraude restant de la même gravité si elle devait être avérée.
 
95bf552a37ab2ba82540534c48a9cadc.jpg
Bon, peu d'informations suintent du parquet de Sienne, mais la question que l'on pourrait se poser, c'est pourquoi faire ce mélange ? Le mauvais millésime 2003 peut-il expliquer cette fraude ? En même temps, vus les commentaires des critiques italiens, on ne peut pas vraiment considérer que cela ait eu un impact positif. A suivre, sans aucun doute, en tout cas, ce scandale alimente copieusement les blogs spécialisés... Toujours étonnant : on en parle dans tous les pays qui ont des auteurs de blogs auxquels je suis abonnés ou presque (italiens, américains, canadiens, suisses, belges), mais pas dans les blogs français... Ah, ce centrisme franco-français sur son propre vin... Et pourtant, on ne parle pas du premier vin de table venu !

Et ceci n'est que le premier des deux scandales frappant le monde du vin italien en ce moment. J'évoquerai l'autre scandale un de ces prochains jours...  Je vous le dis, en ce retour de déplacement professionno-hédoniste, il y a du pain sur la planche, et ce blog n'est que la face cachée de l'iceberg. 


samedi, 20 octobre 2007

Le Cantina di Pitigliano

Jeudi 11 octobre après-midi, j'ai donc visité la cantine de Pitigliano. Bon, compte tenu d'une légère désorganisation, je suis arrivé en retard d'1h30. Ce qui n'a pas empêché mes hôtes de me recevoir fort cordialement.
medium_logo-1.jpg

La cantina di Pitigliano est en fait une coopérative située dans la Maremma, (sud de la Toscane, plus aride), réunissant un vignoble sur 1000 hectares. Cette coopérative met un point d'honneur à ne récolter que des cépages toscans, et même plus précisément, des cépages situés sur 3 communes, Pitigliano, Sorano et Pitigliano.

medium_img5.jpg

Outre le fait qu'ils fassent évidemment leur propre vin, ce sont également des fournisseurs de raisin de grandes maisons toscanes du vin, telles que Antinori, Frescobaldi, Biondi-Santi...

 

Dégustation :

La Piccola Gerusalemme Bianco 2006

medium_kasherb.jpg Ce vin présente la première particularité d'être kasher. En fait la zone a longtemps été un refuge pour les communautés juives, et donc, ce vin existe depuis la nuit des temps. Le principe de ce vin (comme pour son cousin rouge), c'est que la vinification ne peut être effectuée que par des ouvriers juifs sous contrôle d'un rabbin, et avec quelques différences notables avec une vinification classique : la bouteille doit être préalablement lavée à l'eau à 90° mélangée à du sodium, les peaux ne sont jamais enlevées, la fermentation se fait à température ambiante, etc.

Il s'agit d'un mélange de Trebbiano Toscano et de Malvasia. Le travail un peu différent donne des résultats un peu particuliers, mais le vin reste intéressant. Des parfums de fruits et de fleurs blanches se dégagent. Le goût est frais, mais une persistence relativement faible. C'est un vin qui ne vieillira pas, au risque que la partie plus fruitée ne disparaisse rapidement.

 

Bianco Toscano Vermentino 2006 IGT 

medium_verment.jpg

Le Vermentino est un cépage qu'on retrouve du Portugal à la Toscane en passant aussi par la Corse et la Sardaigne. Il est assez souvent utilisé à 100%, comme c'est ici le cas. Les vins de Vermentino sont plutôt des vins secs, mais relativement rond malgré tout.

Ce vin est d'une couleur jaune paille pas forcément très intense, avec des parfums fleuris et fruités. On peut notamment trouver des parfums d'aubépine. Ce vin est plus vif, tant en goût qu'en parfum, que le vin kasher. A consommer rapidement.

 

 

 

 

Bianco di Pitigliano DOC superiore Ildebrando 2006

medium_ildebrando.jpg

Voilà un vin blanc très intéressant. Construit à 50% avec du Trebbiano, plus un mélange de Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvasia Toscana. Le parfum est plus puissant, plus explosif : très fruité, avec des notes de fruits exotiques. Un vrai goût robuste et corpulent, beaucoup de fraîcheur, et même une belle persistence. A consommer jeune, là encore.

 

 

 

 

 

 

La Piccola Gerusalemme Rosso 2006

medium_kasherr.jpgMême concept de vinification que pour le blanc, sachant cependant que le contrôle de la température impacte un peu moins un vin rouge qu'un vin blanc. Une robe rubis avec des teintes violacées. Un bouquet de fruits rouges et de fraîcheur. Vin avec une légère acidité, un peu léger quand même. A boire jeune

 

 

 

 

 

 

Vignamurata DOC superiore 2006

medium_sangiovese.jpg 100% San Giovese. Une couleur rubis très intense. Une dominante fruitée dans le bouquet, mais comprenant également des notes épicées. Un goût plein, une bonne persistence arômatique, des tanins présents mais non omniprésents. Ce vin est constitué des meilleurs raisins San Giovese récoltés.

 

 

 

 

 

Outre la qualité ds vins, je prête aussi beaucoup d'attention à la qualité de l'accueil. En effet, je ne prétends pas que mon goût soit la seule référence pour le choix des vins. En l'occurrence, j'ai été particulièrement bien accueilli par l'oenologue, mais également par le patron de la cantine. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu