Avertir le modérateur

mercredi, 22 octobre 2008

La Lombardie par CasaVino

Après la présentation du Piémont par ses vins, voici la Lombardie :

La Lombardie, située au Nord-Ouest de l'Italie, à l'est du Piémont, et à la frontière suisse, est avant tout le poumon économique de l'Italie. Tous les sièges majeurs étrangers s'installent à cette ville, la mode et les industries diverses y sont des secteurs déterminants. Comme le Piémont, la Lombardie est faite de terres extrêmement variées, partant des Alpes et des grands lacs au nord (Côme, pour ne citer que le plus connu, mais aussi la rive ouest du lac de Garde, principalement germanophone l'été), passant par la vaste plaine du Pô et s'arrêtant aux collines des appenins au sud. Sans compter ses villes, belles et florissantes, que sont Milan, Pavie, Mantoue, Bergame, Côme ou Brescia...

franciacorta.jpgLa Lombardie n'est en revanche pas encore un lieu majeur de la viticulture italienne. On y consomme plus le vin qu'on le produit... 3 grandes zones sont à distinguer. Tout au nord, là où les Alpes commencent à grimper, on trouve la Valtinella. Sur la partie centre / ouest, de Bergame au lac de Garde, en passant par Brescia, on trouve la majeure partie de la production, en superficie comme en réputation, avec notamment la Franciacorta, fameuse pour ses spumanti (les vins autour du lac étant pour l'instant à la traîne). Et puis, vers Pavie, l'Oltrepo pavese, où l'on trouve du bon et du moins bon. La Lombardie s'y est prise un peu plus tard que les régions majeures, mais commence vraiment à abandonner la quantité au profit de la qualité.

L'appellation phare de la Lombardie est donc la DOCG Franciacorta, version spumante, en méthode classique (autrement appelée méthode champenoise, mais... chut !... faut pas le dire...). On considère d'ailleurs désormais que cette appellation concentre les meilleures bulles italiennes.

La Valtellina commence à gagner en qualité et en réputation, produisant des vins relativement légers, sur la fraîcheur, compte tenu de leur positionnement en terrasses au pied des Alpes.

Le Zoom : Maurizio Zanellamauriziozanella.jpg

Le vin italien de la fin du XXème siècle et son gain en qualité, a souvent été porté par une figure de proue. Concernant, la DOCG Franciacorta, le monsieur plus, c'est Maurizio Zanella. Adolescent sortant d'un titre de champion d'Italie de moto-cross, il part en France, et découvre par hasard la Romanée Conti. A son retour, Zanella emprunte un peu d'argent à son paternel pour acheter une petite parcelle de vigne au début des années 70. En 78, sort le premier Franciacorta de la fameuse Cà del Bosco. La reconnaissance et le succcès commercial ne tarde pas. Placé idéalement en Franciacorta, une sorte de cuvette bordée de montagnes avec un ensoleillement et une humidité exceptionnels, ainsi qu'un sol d'origine volcanique. Maurizio Zanella a également su s'entourer de grands noms du vin, l'oenologue français André Dubois (Moët et Chandon), mais également des grands noms de la Californie. La maison Cà del Bosco est désormais le représentant majeur de la Franciacorta, même si d'autres, tel Barone Pizzini, adepte de la culture bio, savent se hisser à d'excellents niveaux.

Pour en savoir plus sur la Lombardie

jeudi, 05 juin 2008

Les vins de Lombardie par Patrick Dussert

455080598.JPGPatrick Dussert-Gerber vient de publier une petite note sur les vins lombards. Allez donc y faire un tour. Sinon, vous pouvez toujours aller voir ma propre note, aussi, ce n'est pas contradictoire. Ou alors toutes mes notes parlant des vins lombards.
1746909109.jpg

dimanche, 13 avril 2008

Barone Pizzini : à la recherche des bulles lombardes

0f9df6a6ccd5bf54d8d54b01587525b8.jpg

J'étais donc en Italie du 2 au 8 avril, et, le 3 avril, j'ai commencé, avant d'aller à Vinitaly, par faire la visite d'un producteur de Franciacorta qui s'appelle Barone Pizzini.

La Franciacorta, j'en ai un peu parlé dans ma note sur les vins de Lombardie. C'est pour résumer l'endroit en pointe en Italie, en termes de production, de qualité et de vente, autant en Italie qu'à l'étranger (mettons la France de côté, qui a l'habitude, en la matière, de se suffire à elle-même), concernant les "bollicine" en confection méthode champenoise, dite désormais classique. La carte de l'appellation est ci-dessous, délimitée par le trait rouge. 

530fd1487334686f1cfa7f4bb2762cea.jpg

On a coutume de considérer qu'Erbusco, village situé au sud-ouest de la zone rouge, est le coeur de la Franciacorta. Le Barone Pizzini est à Corte Franca, au sud d'Iseo, village situé au bord du lac du même nom.

Bien accueilli, comme d'habitude, par une personne qui est probablement chargé de la commercialisation / administration, nous faisons d'abord un tour de la cantina en passant par les vignobles.

10d1400223508d1a4fbfacdd6e30304c.jpg

 Puis, nous partons pour la dégustation. 

c48d4def332deda542e09a8213bafb16.jpg

J'ai commencé par la dégustation de 3 Franciacorta différents, ce qui es plutôt cohérent, compte tenu de l'objectif initial...

e8c59fdc1e5b843d0623a2c468e9d32b.jpgFranciacorta Brut 

100% chardonnay, ce spumante non millésimé n'est pas désagréable, cependant, voilà ce que mon goût y a trouvé à redire : bien que doté d'une douce finesse, il offre une consistance un peu trop crêmeuse en bouche pour mon palais. Par ailleurs, je dirais que pour un brut, il est quand même un poil trop proche d'un demi-sec. Bon, sachez qu'il a été quand même bien noté par l'Espresso 2008 : 15/20. Ce vin joue plus sur la douceur que sur l'acidité, mais si on recherche la douceur, on l'a, et il ne faut pas non plus exagérer, on parle de nuances.

 

Franciacorta Satèn17b88fb7dd5c2798ffbceaec35c05242.jpg

Le Satèn est une appellation spécifique, constitué uniquement de cépages blancs, souvent du chardonnau, comme c'est le cas ici. Il a pour autre caractéristique d'avoir moins de gaz carbonique que ses confrères de la franciacorta. Il est donc en général moins agressif, si l'on peut dire, plus facile à boire. Il va en principe très bien avec des plats légers, pas trop puissants. Dans le cas qui nous concerne, on a une beau parfum d'agrumes, de fruits tropicaux. Le tout en douceur, tranquillement. On a ici un beau spumante à l'italienne, qui plus est sur une appellation très typique.

 

6160e5e297bdfa81fd30298c10c299af.jpgFranciacorta Extra dry

Quelque chose de plus classique, à mon sens. Honnête, sans aucun doute, mais qui me semble apporter moins d'eau au moulin des mousseux et des vins italiens. Un parfum très fruité, à n'en pas douter, avec une dominante d'ananas. Il n'empêche, que j'ai dégusté ça avec du parmesan, et que l'assemblage est des plus heureux. Je le vois bien aussi avec des petits gâteaux du type cantucci.

 

Au final, donc, une dégustation laissant des sensations plutôt positives. Mais, Barone Pizzini n'est pas présent qu'en Lombardie : depuis 2000, ils sont également présents dans les Marches, les Pouilles, et en Toscane.

 

J'ai donc, par curiosité, essayer le Pievaltà, un verdicchio DOC Classico Superiore basique des Marches, qui m'a plutôt séduit. Le Verdicchio, voilà un cépage typique, qui donne un goût assez vert au vin, une belle légèreté. On a une belle fraîcheur dans ce vin, sans qu'il n'ait d'autre ambition que d'être bu avec décontraction.

6a7115d546a78ddfa89f76b98c90fbd6.jpgPalmento Primtivo Salento IGT 

Et pour terminer, j'ai essayé un Primitivo Salento IGT, le Palmento des Pouilles, qui, je dois dire, m'a laissé sans impression. Je crois n'avoir rien retenu de ce vin. Etait-ce la fin de la dégustation ou la fin de journé ? Toujours est-il que j'ai été déçu par ce vin. Autant ne pas s'étendre sur le sujet, et rester sur les bonnes impressions laissées par les 4 autres dégustations.

 

En conclusion, de bonnes sensations, du plaisir, même si on a affaire visiblement à une grande maison, ce qui n'est d'ailleurs pas forcément contradictoire. Je rajoute que Barone Pizzini est en culture biologique sur toutes ces terres, ce qui n'est pas pour me déplaire, sans être pour autant un ayatollah du bio. Mais ils sont plus bio de par leur histoire que pour des raisons marketing.

En tout cas, voilà une maison que j'aurais tendance à recommander. 

vendredi, 21 mars 2008

Le vin en Lombardie

5a964da1f4fd2c434ba8b98623e7f617.jpgJe vous l'ai dit, début avril, je pars pour Vinitaly, à Vérone. Alors, vous me direz, Vérone, ce n'est pas en Lombardie, mais en Vénétie. Bien vu... Mais je vais atterrir à Bergame, puisqu'une certaine compagnie low-cost y atterrit depuis Beauvais, et ce, pour vraiment pas cher. Mais, pas de pub... Et Bergame, c'est en Lombardie, ça c'est sûr. Je vais donc en profiter pour voir quelques producteurs. Oh, je n'aurai pas plus d'un jour à y consacrer, entre Vinitaly, où je prévois d'être présent vendredi 4 et samedi 5, VinNatur, le salon des vins naturels, un salon OFF, dont j'ai pris connaissance sur ce blog, où j'espère passer dimanche 6, plus un tour dans le vignoble vénitien lundi 7, ça va être tendu. Mais bon, même si aller en Italie est toujours pour moi source d'émotions, il faut quand même que je justifie mon déplacement. Et là, il va être dense, je crois.
75bda13f69242f7b2e13fed24bd1ce56.gif
 
Donc, la Lombardie, c'est au nord-ouest de l'Italie, à l'est du Piémont, à l'ouest du Trentin, au nord de l'Emilie-Romagne, au sud de la Suisse. C'est la région la plus riche d'Italie, le poumon économique, avec un taux de Ferrari / BMW / 4*4 que ne renierait certainement pas la Californie. J'exagère un peu, mais croiser une Ferrari sur autoroute n'est pas chose rare, ayant habité plus de 3 ans à Milan, la capitale économique du pays.
 
6c704d2cf1eea02c9a8a969204a9a0cd.gif
 
Bon, Milan, j'en ai parlé, mais des villes connues, il y en a d'autres : Bergame, Côme, Pavie, Brescia, Monza, Mantoue... Que des villes qui ne font pitié à personne en terme de niveau de vie. Et puis, touristiquement, il y a de quoi faire, avec la région des lacs, la rive est du lac Majeur, le lac de Côme, le lac d'Iseo, la rive ouest du lac de Garde, la chartreuse de Pavie, les belles villes...
  
4149bb280c22b406347ffe92632c0399.jpg
Pour le vin, ce n'est pas la première productrice d'Italie, loin s'en faut. Et par ailleurs, ce n'est pas la région bénéficiant de la plus grande notoriété mondiale de par ses appellations. Bon an mal an, 500 000 hl de vin sont produits en Lombardie.
 
On peut grosso modo, distinguer 3 grandes zones de production en Lombardie.
 
531a749516b440db17db93ebfeba091d.jpgD'abord, au sud du Po, qui passe au sud de la Lombardie (cf carte), au sud de Pavie. L'appellation majeure, que vous connaissez peut-être, c'est l'Oltrepo Pavese. En quantité, c'est là qu'on produit le plus en Lombardie, beaucoup de vracs, et quelques bouteilles pas cher et pas toujours mauvais. Il faut dire que les lombards ne consomment pas leurs vins de façon prioritaire. L'Oltrepo Pavese est en DOC, sauf le spumante Oltrepo Pavese metodo classico, qui vient tout juste de passer en DOCG (millésime 2007). On ne constate pas une tendance forte et nette d'augmentation de qualité, si ce n'est sur quelques rouges.
   
c054ca26c01f48b12e928e7f3151928f.jpg
Et puis, tout au nord, non loin de Sondrio et de la frontière suisse, au pied des neiges éternelles, on trouve une appellation qui pourrait aussi vous parler, c'est la Valtellina Superiore (DOCG), et, un peu moins connu, le Sforzato di Valtellina (DOCG). La Valtellina Superiore donne un vin caractéristique des vins de montagne (culture en forte pente, vendanges manuelles...), soit des vins austères, pourtant non dénué d'intérêt si on les produit avec soin. En qualité, on est loin du compte, avec beaucoup de retard sur le Sforzato di Valtellina, produit à partir du fameux nebbiolo, le cépage roi du Piémont, que l'on retrouve - de même que la barbera -  beaucoup en Lombardie.
 
572a92691c53d17c11277b5674c949c0.jpgMais la zone la plus importante, en qualité, et en notoriété, c'est la troisième zone, qui en réalité, est beaucoup moins cohérente que les deux premières. Cette zone, c'est l'est de la Lombardie, jusqu'aux confins avec la Vénétie, allant de l'est de Bergame jusqu'au lac de Garde. Avec notamment, une DOCG qui prend peu à peu son envol : la Franciacorta (la France courte...). C'est sans doute l'appellation la plus reconnue en terme de spumante méthode classique (dite autrement méthode champenoise). Les cépages utilisés sont les cépages classiques des mousseux, à savoir chardonnay ou pinot noir, ainsi que du pinot blanc. Pour citer le nom de grandes maisons, me vient à l'esprit Cà del Bosco, et son Satèn ou Bellavista et sa Riserva Vittorio Moretti. Mais ce sont les maisons les plus connues, et cela ne dispense pas de trouver des petits producteurs proposant de la qualité abordable...
 
En résumé, la Franciacorta est vraiment l'appellation reine de Lombardie, en qualité comme en réputation, les autres productions proposant des résultats en dents de scie. L'avantage de la Lombardie, c'est que, quand on a trouvé les bons producteurs, on peut vraiment faire de belles affaires en termes de rapport qualité / prix.
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu