Avertir le modérateur

mercredi, 23 juillet 2008

J'ai trouvé un compte-rendu de dégustation : Salice Salentino Riserva 2003

1627145847.JPGUn québecois dont mon netvibes contient les flux du blog, auteur du blog le tire-bouchon, a récemment publié un compte-rendu de dégustation. Il s'agit d'un Salice Salentino Riserva 2003 de chez Cantele.
 
Vous avez le choix : soit vous allez voir le compte-rendu de dégustation directement parce que vous êtes super forts en vins italiens et donc vous n'avez pas besoin d'éclairages supplémentaires, soit vous lisez mon introduction à ce vin afin de mieux comprendre de quel type de vin il s'agit.
 
Salice Salentino, c'est une DOC (l'équivalent AOC, je le rappelle) depuis 1976. C'est plutôt désormais une ancienne DOC, donc. Elle est située dans les Pouilles, vous savez, le talon de la botte. Elle est située au sud des Pouilles. On est bien au sud de l'Italie, pas de doute. Sur la carte ci-dessous, la petite tâche orange au milieu du vert des Pouilles, c'est la délimitation de la DOC.
1009789975.jpg
Commençons par dire que quand on parle de Salice Salentino, on peut parler de rouge, de blanc, de rosé, d'aleatico dolce (doux), d'aleatico liquoroso dolce (liquoreux doux...) ou de Pinot bianco. Donc, 6 typologies de vins différentes. En l'occurrence, on parle de rouge, donc on va se contenter du Salice Salentino rosso pour aujourd'hui, ce qui fera déjà une belle note. Le Salice Salentino rosso est constitué pour un minimum de 80% du cépage negroamaro. Ce cépage est vraiment le dominant de la région et est, comme pas mal de cépages italiens, probablement d'origine grecque.
955643174.JPGChose assez rare dans le nom d'un cépage, il donne une indication basique mais représentative des caractéristiques du cépage : une robe plutôt sombre (même si les vinifications peuvent maintenant beaucoup jouer sur les couleurs) et une finale en bouche tendant vers l'amertume. Dans les caractéristiques, on peut rajouter que ce cépage est très fruité, et qu'il est en principe suffisamment acide pour permettre au vin de conserver un équilibre intéressant en dépit de la chaleur parfois torride de cette zone.
Le negroamaro est la plupart du temps complété par de la malvasia nera de lecce ou de brindisi, cépage souvent utilisé en complément dans de nombreuses appellations.
 
En l'occurrence, on obtient donc un vin en général rustique mais malgré tout très arômatique et plutôt équilibré. Ce sont des grosses tendances, deux vignerons peuvent toujours obtenir deux résultats radicalement différents sur une même DOC, c'est évident. Les tendances actuelles sont de rechercher la concentration et l'explosivité, même si peu à peu, lentement, certains domaines s'éloignent de ce phénomène pour proposer des vins plus subtils.
 
Précisons que là, il s'agit d'un Riserva (réserve), ce qui signifie quasi systématiquement qu'il a vieilli 2 ans avant la commercialisation.
 
Finissons avec un petit point sur Cantele, les producteurs de cette bouteille, en indiquant qu'ils ont plutôt bonne réputation et qu'ils sont notamment connus pour ne pas sacrifier la quantité à la qualité et vice versa. Si je vous dis que cette entreprise existe depuis les années 50 et qu'elle se transmet de génération en génération, serez-vous surpris ?
 
Allez, maintenant, allez voir le compte-rendu de dégustation

lundi, 21 juillet 2008

La magie du blogage (blogging ? blogation ?)

153503905.jpgDemain soir (mardi soir, 22 juillet), je vais à un dîner au restaurant "Les Bouteilles" à Nantes. J'entends d'ici le coeur des indifférents me sussurrer à l'oreille : "ON S'EN FOUT !!!!!". Et je les comprends ! Grand bien me fasse si je vais au restaurant demain, mais vous vous en tamponnez le nombril ! Certes.
Mon point n'est pas tant de vous faire part de ma vie privée (vous aurez noté qu'elle n'est guère évoquée dans ces textes) mais de m'extasier devant la capacité qu'a internet et son regroupement à l'infini recomposé par communautés d'intérêts à faire se rencontrer des gens qui n'avaient sans doute aucune chance de se rencontrer sans passer par un contexte virtuel.
Car -  et c'est là que je voulais en venir - je vais demain dîner avec Philippe Rapiteau et Yannick Poirrier. Mais qui sont-ce ? Des membres de la communauté francophone des blogueurs sur le thème du vin. 
 
Philippe Rapiteau tient un blog dénommé "la Pipette aux quatre vins". Il y évoque ses rencontrs vinicoles, ses coups de coeurs vineux, sa propre activité dans le domaine. Philippe m'a déjà fort aimablement fait parvenir un livre qui pour moi, sera comme une sorte de bible, puisque ce livre récapitule en français toutes les DOC et DOCG italiennes. J'ai beau être quasi bilingue, le français reste ma langue naturelle, et pour ça, j'en serai éternellement reconnaissant à Philippe.
D'une façon ou d'une autre, Philippe connaît Yannick Poirrier, le tenancier québecois de 1001 vins. Moi, à titre personnel ou professionnel, dois-je admettre cette carence : je ne connaissais pas Yannick Poirrier avant que Philippe ne m'invite à profiter du passage de Yannick en France pour dîner entre oeno-blogueurs sur Nantes.
 
Du coup, ni une ni deux, c'est parti !!!! 

21:56 Publié dans Blog on blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blog

vendredi, 18 juillet 2008

Les travaux ont commencé

Ca y est, les artisans sont dans la place, tout baigne !!! Bon, pour l'instant, il s'agit surtout de casser, mais déjà, rien qu'avec ça, on sent que ça va être mieux après. Donc, hier, ils ont commencé à casser les néons tout moches au plafond. Bon, ils n'étaient pas assez pour descendre les grands triangles, aujourd'hui, ils reviennent en nombre. Et puis, ils ont cassé le haut du comptoir et les étagères derrière. Du coup, je sais pas trop quoi faire des verres, un peu mis partout dans la petite cuisine...
Bon, pour l'instant, ça tient, mais les choses deviendront vite critique, à mon avis. 
 
 
AVANT
 
 1526377224.JPG
 
 
PENDANT
  
724156329.JPG
 
 
 AVANT
 
388335848.JPG
 
 
 PENDANT
 
530387223.JPG
 
 
 Ce n'est qu'un début, continuons le combat !!!!
 

10:42 Publié dans Péripéties | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : local, travaux

mercredi, 16 juillet 2008

Fausse alerte sur le Vino Nobile di Montepulciano

1204739121.JPGRappelez-vous, début juin, je vous relayais l'information (reportez-vous à cette note, si vous ne comprenez pas la suite de mon article) selon laquelle, dans la foulée du Brunello di Montalcino, le scandale du brunellopoli s'étendait également à son voisin toscan du Vino Nobile di Montepulciano. Il semble que la mèche était mouillée. En tout cas, sous réserve d'éventuels rebondissements, ce qui peut toujours arriver, la Cantina Vecchia a vu les séquestres sur son vin levé par le tribunal de Sienne.
 
Cela signifie donc qu'a priori, tous les doutes sur la Cantina Vecchia ont été levés. Donc, voilà, 1 mois de séquestres pour rien. Cela prouve bien que sur ce sujet, la justice italienne prend l'affaire très au sérieux, quitte à pénaliser temporairement certaines entreprises. Malgré tout une bonne nouvelle, semble-t-il.

mardi, 15 juillet 2008

Mais alors quelle sera précisément cette mystérieuse activité ?

Dans un de ses récents commentaires, Fabrice, de Vinsurvin, m'a indirectement fait comprendre qu'il était temps que j'explique clairement quel était mon projet d'entreprise.
Et comme il est communément admis qu'un projet d'entreprise, s'il est clairement maîtrisé par le porteur du projet, doit pouvoir l'expliquer en une phrase, voilà, en une phrase, mon projet :
 
Importer et vendre les vins italiens sous toutes les formes de vente possibles : en premier lieu bar à vins, mais également, cave à vins, dégustations et site web marchand.
 
En fait, j'ai encore d'autres projets dans le domaine, mais je me les réserve tant qu'ils ne sont pas concrêtisés, histoire de ne pas avoir l'air de fanfaronner si rien d'autre ne se fait.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu