Avertir le modérateur

mardi, 26 août 2008

Wine Spectator pris en flagrant délit de snobisme

1239456148.jpgOn rit on s'amuse chez les américains. Robin Goldstein est un critique de vins américain, dont l'un des chevaux de bataille est de mettre à mal tout le snobisme régnant dans le monde du vin, en particulier les plus chers, évidemment. Le Wine Spectator, que j'ai déjà évoqué parfois dans mon blog délivre régulièrement un Award of Excellence, une récompense visant les restaurants ayant la plus belle carte de vins (à condition que le menu soit aussi de bonne facture, même si ce n'est pas l'essentiel).

Robin Goldstein a inventé un faux restaurant : l'Osteria l'Intrepido, à Milan. Il a créé sa liste de vins et son menu de toute pièce, et a postulé pour obtenir l'Award of Excellence (250$ pour être candidat). Il l'a obtenu. Jusqu'ici, ça ressemblerait plus à une gentille entourloupe qu'autre chose : les critiques du Wine Spectator ne se sont pas intéressés de savoir si le restaurant existait vraiment, et, de façon évidente, ne sont pas allés vérifier sur place. Ceci ne démontre que l'appât du gain, ce qui n'est guère condamnable et ne témoigne que de la faible valeur de cet Award of Excellence.

Mais là où ça devient nettement plus rigolo, c'est quand Goldstein, sur son site, nous explique comment est constituée sa carte. Il l'a truffée de vins très mal notés par le Wine Spectator himself.

Ainsi, l'Amarone classico 1998 Tedeschi, vendu pour 80€, a obtenu la note de 65/100 avec pour commentaire : "Pas propre. Empeste le réglisse".

Le Barolo riserva 1982 Bruno Giacosa, vendu 250€, a obtenu 72/100 et pour commentaire : "tanins agressifs âcres et rudes".

Et tout le reste est à l'avenant. Bref, le coup est réussi et il est magistral. Quant à Wine Spectator, ils ont gagné le droit au ridicule. Allez voir le petit site ou Goldstein explique son magnifique hoax : Osteria l'Intrepido di Milano.

Commentaires

Déjà la presse française (pas que celle du vin) publie sans vérifier, mais si les leaders internationaux s'y mettent...
Journaliste est un métier en voie de disparition, faute de moyens. Tout le monde veut (j'espère) de l'info vérifiée et des révélations mais qui est prêt à payer pour, aujourd'hui ?

Écrit par : Baraou | mercredi, 27 août 2008

Vaste débat...
Je suis d'accord avec toi, cependant. Ceci dit on peut encore trouver des organes de presse à la pointe de l'investigation. Pour ma part, je ne peux que trop recommander le site d'arrêt sur image, auquel je suis abonné, et qui me satisfait pleinement en terme de décorticage de l'information et de la façon dont elle est traitée.

http://www.arretsurimages.net/

Écrit par : armel | mercredi, 27 août 2008

IN VINO VERITAS IN VAGINO VEROLITAS!

Écrit par : glandofsky | mercredi, 27 août 2008

Oui, elle est pas mal, celle-là, glandofsky...

Écrit par : armel | mercredi, 27 août 2008

Tu as raison, il existe quelques solutions pour s'informer mais ils ont du mal à vivre, leur modèle économique n'est pas actuellement établi.

Écrit par : Baraou | mercredi, 03 septembre 2008

Bonjour,

Cet article m'a beaucoup plu....;-)
Travaillant pour le plus important vignoble en agriculture biologique dans la région bordelaise et présent au niveau mondial, j'ai à plusieurs reprises envoyé nos vins pour dégustation.
Pas de réponse à ce jour, nous sommes simplement des paysans et nos vins ne sont pas des Grand Crus Classés....donc aucun intérêt!!
C'est assez dommage, car Wine Spectator s'adresse à un public assez large!

Écrit par : Dolet | mercredi, 02 septembre 2009

Ca viendra, je pense, il y a des revues pour créer les tendances, et d'autres pour amplifier. A mon avis, WIne Spec est dans la 2nde catégorie...

Écrit par : armel | jeudi, 03 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu