Avertir le modérateur

jeudi, 31 juillet 2008

Mon stage licence IV

En tant que titulaire de la licence IV, je ne pouvais cependant pas l'exploiter. Pourtant, la mutation a bel et bien été effectuée, les formalités se sont bien passées, oui, mais voilà : pour pouvoir exploiter une licence IV, (licence qui est nominative, et non pas attribuée à une société), il faut passer un stage. Et quand on n'a pas d'expérience, le stage dure 3 jours et coûte 700 €. La plupart des gens qui m'en ont parlé m'avaient présenté ça comme un stage inutile, donc, je ne nie pas mes a priori en arrivant au stage ce matin. D'ailleurs, en discutant avec mes compagnons d'infortune, ils avaient visiblement globalement tous le même point de vue. Donc, lundi matin, je suis arrivé sur place non dépourvu de préjugés. Oh, pas bien, les préjugés !!!! 
 
Commençons par détailler les différents poins abordés lors de ce stage :
  • les conditions d'obtention de la licence IV
  • les obligations légales pour la conserver
  • les documents à afficher dans l'établissement
  • les contraintes à respecter pour les consommations, leur prix, leur affichage
  • les règles sur la publicité pour l'alcool
  • les différentes responsabilités civiles, pénales,...
  • la discrimination
  • les règles sur la consommation de l'alcool
  • les méfaits de la drogue
  • les méfaits du tabac, et les règles pour pouvoir en revendre
  • l'évolution des lois dans l'avenir
  • la sécurité
  • les droits d'auteur
  • la télévision
  • l'évolution des règles dans l'avenir

 J'ai peut-être oublié des points, mais je crois qu'il y a quand même l'essentiel.

 Bilan ?

En positif : il serait de mauvaise foi que d'affirmer que je n'ai rien appris. Rien qui ne me fasse tomber de ma chaise, mais, il y a forcément des choses que j'ignorais en termes de normes et d'obligations légales. Et puis, la formatrice, très expérimentée dans sa carrière de défenseuse des professionnels au sein de divers syndicats, nous a balancé plein d'anecdotes croustillantes et évocatrices, notamment concernant tout ce qui peut toucher de près ou de loin à nos responsabilités ou aux risques que l'on peut prendre. Et puis, on rencontre parmi les stagiaires d'autres professionnels du métier avec lesquels échanger, ou, plus simplement développer son réseau. Il n'y a pas que des futurs barmen nantais, mais malgré tout, certaines problématiques peuvent être similaires.

1130733123.jpgEn négatif : 3 jours, c'est vraiment inutile. Sans risquer le surmenage, tout tenait laaaaaargement en 2 jours. Du coup, notre formatrice pouvait broder jusqu'à plus soif, jusqu'à assoupissement de l'auditoire par certains moments, surtout après la pause déjeûner. Elle avait le mérite d'avoir toujours quelque chose à dire, mais du coup, avec un rythme assez peu soutenu, on finissait tous les jours avant 16h30. Il faut reconnaître que, même pour ceux qui n'ont pas ouvert - donc avec un emploi du temps moins contraignant - il peut y avoir d'autres choses à faire, et que donc, un jour en plus ou en moins peut avoir un intérêt.  Rajoutons un développement sur la drogue poussé dans des détails ayant à mon sens peu de pertinence par rapport à nos professions. Evidemment des rappels sur le fait que la drogue est interdite, qu'il ne faut pas tolérer l'échange et la consommation dans l'établissement peut avoir son utilité, de même que les risques que l'on court si on accepte ces activités, fut-ce par jeanfoutisme plus que par appât du gain. Cependant, pourquoi tant de détails et graphiques sur la consommation de drogue, qui la consomme, l'efficacité de nos représentants de l'ordre ? Le comble, à mon avis a été atteint lorsqu'on nous a montré des photos des champignons hallucinogès les plus connus (9 photos, 9 noms déjà oubliés pour ce qui me concerne). Enfin, il faisait très chaud dans la salle, ce qui n'est pas très agréable ni pour soi ni pour l'odeur générale dégagée en fin d'après-midi dans la pièce : ça sentait pour le moins le poney !

Commentaires

Je suis bien d'accord. J'ai fait cette formation au mois de septembre, et je suis prêt à dire que c'est une bonne chose si cette formation sert "d'accès à la profession" et que les flics au lieu de nous emmerder à contrôler si on a bien 10 boissons non-alcoolisées en exposition fassent fermer tous les bars qui n'ont pas cet accès à la proffession et les bars clandestins qui ont pignon sur rue.

Écrit par : David | dimanche, 02 novembre 2008

je vais effectuer ce stage en avril 09-
je pense sincèrement qu'il faut bien trouver du fric quelque part pour le social Français-donc qui trinque???les commerçants et les futurs commerçants--vive le social......

Écrit par : laure | lundi, 02 mars 2009

Chaque médaille a son revers. Je ne suis pas choqué par le fait d'avoir dû payer pour ce stage. Il faut bien financer les syndicats. Pourquoi pas ceux censés bénéficier de leurs services ?

Écrit par : armel | lundi, 02 mars 2009

bonjour a vous tous j aimerai savoir un petit truc le stage si je suis au chomage la anpe peu me le paye peut etre ,je sais pas je demande juste.
et apres peut on avoir de l aide pour ouvrir un bar si j ai un contrat de un an pour une buvette pret du plage.
merci de m aider j ai auqune notion.
a plus les amis.

Écrit par : VIRGINIE | jeudi, 03 septembre 2009

Je ne crois pas que Pôle Emploi paye le stage, en tout cas, moi, elle ne me l'a pas payé. Peut-être dans le cadre de l'ACCRE, et encore, ça m'étonnerait.

Franchement, je ne vois pas en quoi on peut avoir de l'aide pour ouvrir un bar en tant que détenteur d'un contrat de buvette près d'une plage. En même temps, ai-je bien compris la question, je ne sais pas...

Écrit par : armel | jeudi, 03 septembre 2009

MERCI POUR TA REPONSE MAIS J AI DU MAL A SUIVRE .
JE VEUX OUVRIR UN BAR MAIS IL ME FAUT LA LICENCE ET PLUS UNE CAUTION DONC JE PENSER QUE POLE EMPLOI OU LA CHAMBRE DES METIERS POUVER M AIDER .
MERCI POUR TOUTES LES REPONSES.

Écrit par : VIRGINIE | vendredi, 11 septembre 2009

Virginie, c'est normal que mes réponses ne conviennent pas, puisque je ne comprends pas les questions...
Pourquoi faut-il une caution ?
Pole Emploi peut certainement aider, mais pourquoi ne pas voir directement avec eux ?

Écrit par : armel | samedi, 12 septembre 2009

bonjour,
je cherche les organismes qui me permettront de suivre la formation licence 4 mais aussi la formation tabac.
merci d'avance.

Écrit par : dezitter david | lundi, 21 mars 2011

Il faut te renseigner auprès des douanes d'où tu dépend et ils te feront parvenir un dossier pour le passage des formations. Il faut compter 2000 euros.
Bon courage.

Écrit par : lamoitda | mercredi, 15 juin 2011

Très bon rédaction. Votre poste triompherait extrêmement à devenir mieux réputé.

Écrit par : mincir vite | dimanche, 28 août 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu