Avertir le modérateur

mercredi, 26 mars 2008

Nous nous sommes tant aimés - C'eravamo tanto amati

215373c1d31633a48272c4df30330f29.jpg
 
Une fois n'est pas coutume, je vais parler cinéma. J'essaye régulièrement de continuer à développer ma culture italienne. Et évidemment, le cinéma est un bon moyen, pour deux raisons : le cinéma italien a été majeur dans l'après-guerre, et jusqu'aux - à peu près - années 70. Et Ettore Scola est plutôt un cinéaste à la fois majeur et populaire.
 
e76ca46b164e7697a9982b3031347cb9.jpg
Le film commence à la fin de la seconde guerre mondiale. 3 hommes, Gianni, Nicola et Antonio se lient d'amitié, ayant terminé la guerre au coude à coude et partageant un certain militantisme de gauche, chacun à sa façon. Mais les événements font qu'ils se séparent par les hasards de la vie. Cependant un lien va continuer de les relier : ils vont tousavoir une liaison avec Luciana, une femme qui cherche à se placer comme actrice dans les milieux du cinéma. Il s'agit de la saga de ces 3 hommes et de cette femme sur 30 ans de 1945 à 1975, voyant leurs réussites et leurs échecs à travers les yeux de leurs amis quand ils se retrouvent. Les 3 hommes croyaient changer le monde, mais c'est le monde qui les a changé, pour utiliser une expression toute faite.
J'ai beaucoup aimé ce film par son aspect doux-amer, parce qu'on s'attache à eux, à leurs illusions et leurs faiblesses, et parce qu'il nous en apprend beaucoup sur nous qui vieillissons un peu tous les jours. Il nous rappelle finalement qu'il est quand même préférable de ne pas oublier ce que nous espérions étant jeune tout en tenant compte des êtres qui nous entourent et nous aiment.
 
f881ae863ff4400ad56f0ad0a03fe395.jpgEt puis, je l'ai aussi aimé parce qu'il nous amène souvent à Rome, et notamment dans une gargotte populaire de Rome, un petit restaurant pas cher, mais ou la nourriture et le vin, sans jamais prétendre à quoi que ce soit, sait créer cette convivialité et cette typicité italienne des gens qui parlent fort et sont heureux d'être ensemble. En Italie, aller au restaurant, c'est un sport, bien plus qu'en France. Au bout du compte, cette gargotte, c'est ce qui réunit les 3 hommes au plus fort de leurs rencontres. C'est notamment là que le film prend des virages qui vont faire évoluer les destin de chacun.
C'est typiquement italien, et c'est pour ça que c'est bon.
 
On en parle ailleurs :
 
 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu