Avertir le modérateur

vendredi, 29 février 2008

Résultats du sondage : Après la France, des vins de quel pays estimez-vous vous y connaître le mieux ?

J'ai lancé un premier sondage il y a de cela 2 petites semaines sur la connaissance des vins étrangers. Comme le titre de ma note l'indique, le sondage était : "Après la France, des vins de quel pays estimez-vous vous y connaître le mieux ?". Bon, la question pouvait être intéressante, mais je me suis rendu compte après coup que poser une telle question sur un site spécialisé en vins italiens ne pouvait voir que la victoire de l'Italie. En effet, il y a une forte probabilité pour qu'une majorité des gens passant par ici soient déjà intéressés par les vins italiens à la base. Ne me faites pas dire ce que j'ai pas dit, hein ? J'ai pas dit que c'était le cas de tout le monde, mais d'une majorité.
 
b36872e5edade62f68c30e8cbdffba48.jpg
Les résultats sont donc indiqué comme ci-dessus. Je ne vous cache pas ma déception : seules 12 personnes ont voté (moi compris). Enfin, ma déception... Disons que je m'attendais à plus de réponses. Bref, à supposer que ce sondage fut en soi intéressant (ce qui reste encore à démontrer), ce qui est sûr, c'est qu'il n'a aucune valeur de par la taille de son échantillon.
 
Toujours est-il que l'Italie l'emporte largement, avec 67% des votes (soit 8 votes). Médaille d'argent un peu surprise, puisque c'est l'Australie qui prend la deuxième place, avec 17% des votes (soit 2 votes...). Puis, 2 pays se partagent la 3ème place (8% des votes), le Chili et l'Espagne, chacun ayant été choisi une fois.
 
Mais bon, tout ça, c'est pour rigoler (je dis ça pour ceux qui seraient inquiets et n'auraient pas saisi mon second degré). Merci aux votants, et j'encourage vivement les non votants à voter pour le nouveau sondage en ligne.

jeudi, 28 février 2008

Non, le vin français n'est pas seul au monde

83fcb81962d1dcd35c63fc9283fb02bb.jpg

C'est pas moi qui le dit, c'est Thomas Clément, dans son blog. Il fait l'éloge d'un vin italien, et il n'est même pas issu des régions les plus réputées, puisqu'il parle d'un vin des Pouilles, un Primitivo di Manduria.

 

Les Pouilles, c'est cette région tout au sud de l'Italie constituant l'arrière du pied de la botte. En fait, l'appellation DOC "Primitivo di Manduria" peut-être également produite vers Brindisi (également dans les Pouilles), mais en l'occurrence, la bouteille vient de Taranto.

757e800932e5199efbf4d9894d0ac594.gif

Le Primitivo di Manduria, une des différentes espèces de Primitivo, grand cépage rouge du sud de l'Italie, est désormais la variété la plus connue et diffusée dans le monde entier. J'ai moi-même dégusté récemment un Primitivo, dont j'avais d'ailleurs parlé.

En tout cas, moi je dis, quand un des blogs personnels à ma connaissance les plus lus en France fait l'éloge d'un vin italien, il faut en parler... 

 

 

 

 

mercredi, 27 février 2008

Les millésimes réputés du vin italien - Chianti

En novembre, j'avais fait une petite note sur les meilleurs millésimes du Barolo et du Barbaresco. Cette note ne peut pas rester sans suite, j'ai donc décidé de faire le même point concernant les meilleurs millésimes du Chianti.

Les tout meilleurs millésimes, unanimement reconnus comme tel pour le Chianti Classico sont : 2004, 1999, 1997, 1995, 1990, 1988, 1985, 1978, 1970, 1971.

Inversement, les années à éviter sont 1992, 1989, 1984

Et, comme dans le Piémont, 2007 s'annonce une très bonne année 

Et n'oubliez pas la règle d'or pour acheter malin :
  • dans les grandes années, acheter les petits producteurs
  • dans les petites années, acheter les grands producteurs

 

mardi, 26 février 2008

Rien n'est jamais perdu...

Je ne crois pas au destin, en revanche je dirais que la vie est décidément pleine de rebondissements inattendus. Hier, j'ai appris que les propriétaires du fonds de commerce dont les banques m'ont refusé l'achat étaient disposés à effectuer un tour de table avec les banquiers intéressés pour voir à quel prix les banques accepteraient le dossier. Si un terrain d'entente pouvait être trouvé, les refus initiaux des banques auraient alors été au bout du compte tout à mon avantage. Bon, nous n'y sommes pas, il faudrait que le prix maximum des banques rencontre le prix minimum des vendeurs, ce qui n'est pas acquis. Mais tout cela signifie cependant que le fonds de commerce soit difficile à vendre au prix auquel j'était disposé à l'acheter.
 
Donc, voilà, reprise des activités pour mon bar à vins italiens. 

08:47 Publié dans Péripéties | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : local, financement

vendredi, 22 février 2008

Aïe, ça pique !!!!

Bon.

...

...

...

5 banques, 5 refus. J'en vois une autre lundi. Aïe, les banques, ça pique. Alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On réfléchit et on rebondit. Y a rien d'autre à faire. Mais des solutions, on en trouve. J'en trouverai.

On procédera étape par étape, mais on avancera comme ça. Merde alors. Bon. Par quoi on commence ?

b7141cd3d010caab2781acf93c47dc2e.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu