Avertir le modérateur

samedi, 16 février 2008

Le goût et le pouvoir - Jonathan Nossiter : commentaires (3)

edd091a384039c1c7c252c178542e473.jpgToujours dans le cadre de ma lecture de "Le goût et le pouvoir", je poursuis mes commentaires sur les évocations du vin italien par son auteur, Jonathan Nossiter.
 
Bon, il conviendra de noter que Nossiter parle surtout des vins français, et je dirais même, surtout des vins bourguignons, même si son propos est de parler des bienfaits et méfaits de la mondialisation. Mais, parfois, je relève des petits passages parlant du vin italien.
 
Ici, Nossiter est en discussion avec Gérard Margeon (GERARD, dans l'extrait cité qui va suivre), qui est le sommelier du Plaza Athénée à Paris, un des 3 étoiles de Ducasse.
 
JONATHAN : Il y a combien de restaurants, aujourd'hui ?
GERARD : Il y en a vingt-huit. Depuis jeudi. Parce qu'on en a ouvert deux cette semaine. On a rouvert l'ancien restaurant historique Ducasse-Robuchon Relais du Parc, avec Robuchon. C'est là qu'on a fait une carte à quatre mains, avec des plats historiques de Robuchon et de Ducasse, et des prix moyens à 60 euros. A Ducasse Conseil, Accor nous a demandé de les conseiller sur un concept de vins italiens pour le Sofitel Défense. C'est ce qu'on a fait. Donc on a ouvert deux jours après. Avec un joli concept : 100% italien.
JONATHAN : Quel genre d'italiens ?
GERARD : Il faut faire toute l'Italie, avec une grande page des vins de Toscane et du Piémont, puis toutes les autres régions.
JONATHAN : En Toscane, vous avez repéré qui ?
GERARD : J'ai mis tous les grands classiques, mais j'ai été plus audacieux en Piémont. 
JONATHAN : Des grands classiques ? Chacun à son idée de ce qu'est le classique.
GERARD : Toutes les grandes familles, tous les grands noms qu'on trouve aujourd'hui.
JONATHAN : C'est-à-dire ?
GERARD : Je n'ai pas tout en tête. J'ai cinq mille références dans le monde, sur  vingt-huit restaurants.
 
Donc, première information, il existe un hôtel, le Sofitel Défense, qu'on doit pouvoir situer dans la catégorie juste en-dessous des palaces (ce soir, la chambre pour 2 est à 210 €), qui propose une carte de vins à 100% italienne. Moui... Faut voir les prix... Les plus grands noms du vin toscan dans un hôtel de semi-luxe, je pense que ça fait mal à la carte bleue, surtout si elle n'est pas Gold.
ab6add9dc546797bb8c42d126f77a7b2.jpg
 
La deuxième information, c'est que les régions majeures du vin italien, c'est la Toscane, et le Piémont. Si on voulait s'amuser à faire une comparaison, on pourrait dire que la Toscane, c'est le bordelais, et le Piémont, c'est la Bourgogne. Ce qui veut dire que les toscans proposent souvent des grands domaines avec des gens implantés à l'international sachant vendre leur vin, et que dans le Piémont, on a plus souvent affaire à des petites propriétés, avec chacun une façon différente de produire le vin. Oui, je caricature, mais c'esst pour donner les grandes lignes. Bon, cette information est-elle vraiment une information ? En général, les amateurs savent bien que le coeur du vin est en Toscane et dans le Piémont.
 
Voilà. Bon, si je m'amusais à deviner qui sont ces grands noms, ces grandes familles toscanes, ces grands classiques, qui mettrai-je ?
 
15f4439da153fd7d30c5ef3f417d0cd6.gif
 
 
 
35d32b8b97b60547526c145097834113.jpg
 
Bon, comme toujours, il faut garder en tête que le name-dropping a ses limites...
 
 
 
 
 

Commentaires

je prefere nettement ornellaia au sassicaia, juste à coté

chez antinori, villa marchese est aussi un de mes préférés surtout en 2001

Écrit par : sborgnanera | mercredi, 20 février 2008

Oui, enfin, tout ça, c'est du bon, non ?

Écrit par : armel | mercredi, 20 février 2008

?????

ben, oui...

t'en as déjà gouté ?

Écrit par : sborgnanera | jeudi, 21 février 2008

Excuse-moi, c'était de la provocation. Oui, j'en ai goûté... Ornellaia a plus de finesse, en général, à mon sens.

Écrit par : armel | jeudi, 21 février 2008

et prix un peu plus doux en plus ;o)

Écrit par : sborgnanera | jeudi, 21 février 2008

Certes, mais enfin, à ce niveau-là, ça commence à ne plus trop se voir...

Écrit par : armel | jeudi, 21 février 2008

hé...y'a presque 30% d'écart

tu vas "toucher" un ornellaia à 90 € alors que le sassicaia va etre plutot autour de 120

je prefere prendre un blanc sicilien + ornellaia qu'un seul sassicaia ;o)

Écrit par : sborgnanera | jeudi, 21 février 2008

Je n'ai pas les mêmes prix...
Ceci dit, je suis d'accord.

Écrit par : armel | jeudi, 21 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu