Avertir le modérateur

jeudi, 20 décembre 2007

La Bella Notte (et le bon jambon)

Toujours dans le Frioul, cette région collino montagneuse du Nord-Est de l'Italie, je suis allé visiter la Bella Notte (attention : le site s'accompagne d'une musique assez rapidement très... comment dire... chiante ? c'est le minimum...). En revanche, la présentation photo est assez sympa.
c1a89e8465b278c97c8f527ef7752318.jpg
 
Accueilli par un bon vivant amoureux de la France et de ses vins comme moi je pense l'être de l'Italie, de ses vins, et bien d'autres choses encore, la rencontre n'a pu que bien se passer.
 
J'ai pu y goûter à peu près toute la gamme de leurs vins, et  ils m'ont séduits par leur équilibre et leur modestie dans le cadre d'une ambition d'offrir un vin destiné à accompagner les repas et non pas destiné à faire de  grandes dégustations à l'aveugle.
 
Ainsi, l'Armonico, un assemblage de Tocai et de Malvasia, est un vin blanc tout simple tout mignon, dont les parfums d'herbes, de fleurs, incitent rapidement à passer à l'acte. Et en effet, c'est un vin qui passe tout seul, que je m'imagine assez facilement boire en apéritif, par exemple, avec une minéralité et une fraîcheur remarquables.
 
J'ai vivement apprécié également le Lune de' Ronchi. Un assemblage de Tocai et de Sauvignon qui commence à frapper pour son extrême minéralité. Pour ma part, j'aime bien ces vins blancs secs bien minéraux, mais il est vrai que cela peut aussi donner une absence de caractère. En l'occurrence, si on a un peu de temps, les notes de fruits finissent par arriver si on laisse le temps au breuvage de s'oxygéner. Arrivent donc des teintes de pomme, par exemple.
La bouche ressent tout de suite la minéralité de ce vin, malgré tout, on n'en reste pas là comme pour le bouquet, le goût de ce vin propose son caractère.
 
Je pourrais m'attarder sur les rouges, mais pour faire vite, je dirais que j'ai une préférence pour le Merlot qui n'affine pas en barriques (de chêne français, comme dans 95% des caves visitées), où le caractère du terroir n'est pas trop masqué (à mon goût) par le bois. Mais cela n'engage que moi, je suis bien conscient que l'amateur, le guide, ira plus sur ces vins de dégustations qui s'affinent des années en bois. Attention, hein, je ne suis pas contre !! Mais en l'occurrence, le Merlot du Frioul, qui se reconnaît par sa verdeur, se suffit à lui-même.
 
Bon, et surtout, je dirais que cette dégustation a eu son charme particulier par le fait que mes hôtes m'ont apporté du prosciutto crudo (jambon cru) maison provenant de leur cochon merveilleux, fabuleux. Un truc inoubliable... 
3b5a83f6fb104e1ae4377bfba03afc35.jpg
 

Commentaires

si un jour tu as l'okaze de gouter du jambon de cinta (dire t'chin-ta), tu pourras dire qu'une fois au moins tu auras approché de près le paradis.

perso, je suis un grand fan de jambon (jabugo espagnol ou parme, acheté et mangé a parme, corse) et franchement, le jambon de cinta fait parti des meilleurs jambon du monde

Écrit par : sborgnanera | jeudi, 21 février 2008

oui, le jambon de certaines régions mangé dans ces mêmes régions, c'est du grand.
Oui, le Cinta est plutôt bon, en effet.

Écrit par : armel | jeudi, 21 février 2008

il doit y avoir alors plusieurs producteurs : celui que j'ai gouté était enooooorme et valait bien un patta negra espagnol

Écrit par : sborgnanera | jeudi, 21 février 2008

En effet, il y a plusieurs producteurs

Écrit par : armel | jeudi, 21 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu