Avertir le modérateur

lundi, 22 octobre 2007

Des hauts des bas

Je ne suis évidemment pas le seul à qui ce genre de hauts et de bas peut arriver dans le cadre d'une création d'entreprise, mais, je vais quand même raconter cet enchevêtrement de rendez-vous, pour montrer qu'il faut quand même et avant tout croire à son idée quand on est encore dans la phase de projet, d'étude de marché et de faisabilité.
 
Mercredi 17 octobre je suis rentré de Toscane au matin. Le mercredi après-midi, j'avais un rendez-vous à la Maison de la Création et Transmission des Entreprises de la CCI de Nantes. Ils devaient me remettre ls résultats de la mini-étude de marché que je leur avais commandé. Pour 150€, je pense que cela vaut le coup, même si ce qu'ils appellent un "pack marché" ne regroupe pas tout ce que doit être une étude de marché complète : pas vraiment d'étude qualitative, à savoir l'élaboration, la passation, le dépouillement, l'analyse d'un questinnaire, en particulier ; pas non plus de prise en compte de l'impact positif (ou négatif) de ce que peut apporter "l'innovation" proposée ; enfin, difficulté d'avoir une étude exclusivement sur les bars à vins de la métropole.
Bref, ce qu'apportait cette étude, c'était un point de vue sur la concurrence locale, sur le marché, l'état des bars à Nantes, mais également des épiceries fines. Des préconisations et des recommandations de la part de mes interlocuteus,également.
De cette étude, ils ont visiblement cherché à me faire ressortir l'aspect risqué de mon projet : une forte concurrence à Nantes (un taux de nombre de bars / population largement supérieur à la moyenne française), quelques échecs... Parallèlement, ils n'ont pas spécialement cherché à me dissuader, considérant que le succès dépend également beaucoup du mix emplacement / aménagement / accuei. Mais je suis ressorti quand même plutôt dégonflé. Pas découragé, mais dégonflé.
 
Le lendemain matin, je vais voir ma consultante dans le cadre de mon OPP (Opérateur Privé de Placements, financement d'un vrai consultant auprès des créateurs d'entreprises touchant des indemnités assedic), qui me dit que cette étude est très incomplète, et me confirme justement ce dont j'essaye malgré tout de me convaincre : le concept est intéressant, recherché et n'existe pas en tant que tel à Nantes. En fait beaucoup de commerçants communiquent sur l'aspect bar à vin, mais ne sont pour l'essentiel que des restaurants proposant une belle carte de vins au verre. Je ne serai pas restaurateur, mis à part des assiettes apéritives issus de produits locaux (charcuterie, fromages, antipasti divers). Et ceci existe très peu sur Nantes, en réalité.
Par ailleurs, je ne proposerai que des vins italiens, ce qui constitue la seconde différence. Evidemment, le produit est relativement inconnu du grand public en France, mais jouit cependant d'une belle réputation, et là encore, je serai le seul à le proposer en débit de boissons.
Je ressors donc un peu relancé de ce rendez-vous
 
Puis, la même matinée, ce jeudi 17 octobre, je vais voir mon intermédiaire financier, chargé de me trouver des banquiers mais également très au fait de ce qui se passe sur la place de Nantes, qui me dit que cela ne va pas être facile de convaincre des banquiers au vu de mon maigre apport et de ma relative expérience sur le métier.
 
Tout ça pour dire quoi ?
  1. C'est bien d'écouter les avis des experts, mais il faut aussi savoir croire à son idée, et avancer jusqu'à arriver à l'impasse. Et quand voit-on l'impasse ? Quand les fonds refusent d'arriver ou disparaissent quand on n'a pas gagné le moindre kopek. A ce moment, il n'est pas encore trop tard pour abandonner.
  2. Très concrêtement, c'est le moins que l'on puisse dire, il est temps de se mettre à la recherche d'un local, ce qui fera avancer tout le projet, maintenant que l'activité est assez clairement cernée. C'est mon programme pour cette semaine...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu